Contenu abonnés

Dessins bolonais du XVIe siècle du Musée du Louvre

2 2 commentaires
Voir l´image dans sa page

Le Musée du Louvre poursuit depuis des décennies une entreprise majeure : l’inventaire de ses dessins, régulièrement scandé par la publication de nouveaux volumes. C’est un tome consacré aux dessins bolonais du XVIe siècle qui vient de paraître, précédant donc celui déjà paru en 2013, consacré aux feuilles du XVIIe siècle de cette même école étudiées par Catherine Loisel.

Chaque volume se présente sous la même couverture bleue ornée d’une vignette reproduisant un des dessins de la collection, et s’organise de la même manière : un essai de présentation générale, puis le catalogue raisonné organisé par ordre chronologique des artistes, d’abord avec les dessins considérés comme originaux, puis ceux qui ne sont qu’attribués, suivis par ceux de l’atelier, les copies d’après des originaux et enfin les œuvres rejetées. Chaque œuvre est reproduite en couleur, certaines faisant l’objet d’une illustration en pleine page. Il s’agit donc tout à la fois d’un beau livre et d’un livre savant.

Comme l’introduction nous le rappelle, ou nous l’apprend, les premières études sérieuses sur les artistes bolonais du XVIe siècle, et encore davantage sur leurs dessins, datent des années 1970. Depuis, de nombreuses publications et expositions ont été organisées qui ont ouvert la voie à celle-ci.

1. Francesco Francia (vers 1447-1517)
Judith mettant la tête d’Holopherne
dans le sac, tenu par sa servante
, vers 1505
Plume et encre brune, lavis brun,
rehauts de blanc sur parchemin - 32,6 x 26,2 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

La difficulté d’une telle entreprise est de fixer des critères pour les artistes que l’on y inclut, certains d’entre eux ayant travaillé à cheval sur deux siècles, d’autres ayant beaucoup voyagé… Le parti pris est toujours discutable, mais il en faut bien un. Outre ceux nés à Bologne et y ayant fait leur carrière, le catalogue répertorie également ceux qui ont vu…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.