Contenu abonnés

Martine de Béhague. Une esthète à la Belle Époque

1 1 commentaire

Auteur : Jean-David Jumeau-Lafond [1]

Voir l´image dans sa page

Martine de Béhague était-elle une collectionneuse ? La question semble curieuse, mais elle occupe une place centrale dans la conclusion de cet excellent livre. Sur ce point, nous divergeons de Jean-David Jumeau-Lafond car nous pensons que toute personne qui réunit un ensemble d’œuvres d’art est un collectionneur. Il y a différentes sortes de collectionneurs bien sûr, et la comtesse de Béarn - titre et nom de son mari dont elle fut très tôt séparée mais dont elle ne divorça qu’en 1920 - fut simplement une collectionneuse universelle, car il y a peu de champs auxquels elle ne s’intéressait pas. Elle accumula - on parle d’un achat par jour ! - toute sa vie, et le plus incroyable est qu’elle ne se trompa jamais ou presque, qu’il s’agisse d’antiques, de médailles, de dessins, de tableaux, de sculptures, de mobilier, d’armes, de tapisseries, d’émaux ou encore de céramiques… Imaginer ce qu’aurait été un musée auquel elle aurait légué tout est un exercice vain, mais vertigineux. Il aurait pu entrer sans doute sans difficulté en compétition avec la Wallace Collection ou avec le Musée Condé… Encore est-il difficile de s’en rendre compte précisément car ce livre n’est pas un catalogue, un catalogue qu’il faudra faire un jour même si la tâche est difficile : bien qu’ayant conservé une trace de ses achats, ce répertoire ne fut pas exhaustif, contenant comme l’indique l’auteur de ce livre des œuvres dont on ne sait plus rien, alors que certains objets parmi les plus fameux n’y figurent pas. Charles de Bousquet, son secrétaire qui tenait ce registre, ne commença d’ailleurs cette tâche qu’en 1894 alors que ses propres achats commencèrent en 1890. Et si elle acheta énormément, elle revendit aussi, au gré de ses envies.


1. Tiziano Vecellio dit le Titien (1489-1576)
Portrait d’Alfonso d’Avalos
Huile sur toile - 110 x 80 cm
Los Angeles, J. Paul Getty Museum
Photo : Getty Museum (domaine public)
Voir l´image dans sa…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.