Contenu abonnés

Antoine Sublet, peintre au service des Chartreux

5 5 commentaires

Saint-Pierre-de-Chartreuse, Musée de la Grande Chartreuse, du 11 juin au 6 novembre 2022.

1. Monastère de la Grande Chartreuse
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

C’est un monument magnifique et frustrant, situé non loin de Grenoble à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Magnifique, car il faut se promener autour de la Grande Chartreuse pour admirer ses proportions, sa démesure - surtout quand on sait qu’elle n’abrite plus qu’une vingtaine de moines alors qu’ils étaient jusqu’à dix fois plus nombreux autrefois - et la beauté de son architecture datant du XVIIe siècle lorsqu’elle fut reconstruite après un incendie en 1676, une catastrophe fréquente à l’époque puisqu’elle en avait déjà subi sept dans les siècles précédents.

Frustrant car l’on devra se contenter d’une visite extérieure : l’intérieur est réservé aux moines, et les exceptions sont extrêmement rares. Même le directeur du musée, situé plus bas dans les bâtiments annexes dits de la Correrie, ne peut y pénétrer que fort rarement. Seuls les fonctionnaires des monuments historiques et les ouvriers qui travaillent sur le chantier de restauration en cours y sont autorisés, pour des raisons évidentes, l’ensemble étant classé. Et ce grand monastère appartient à l’État, qui l’affecte à l’ordre des Chartreux.


2. Monastère de la Grande Chartreuse
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
3. Monastère de la Grande Chartreuse
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Nous ne pouvons donc ici que publier quelques vues extérieures (ill. 1 à 3) qui ne donnent qu’une faible idée de la majesté des lieux et de ses dimensions. Même sur internet, une recherche rapide ne donne aucune photo de l’intérieur dont nous ne pourrons pas parler. Seuls se visitent donc les bâtiments de la Correrie (ill. 4), avec le musée portant ce nom, en aval du monastère, qui abritent depuis 1957 un musée.
 Outre une histoire du lieu et une explication de la vie monastique particulièrement stricte de l’ordre (on y voit notamment la reconstitution d’une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.