Un dessin de Vincent acquis par le Nationalmuseum de Stockholm Contenu abonnés


JPEG - 107.5 ko
François André Vincent (1746–1816)
Portrait de Johan Tobias Sergel,
Lavis sur papier - 32.3 x 20.5 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Nationalmuseum

3/7/14 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Vincent encore une fois revient dans l’actualité : après la publication de sa monographie par Jean-Pierre Cuzin, et la rétrospective présentée successivement à Tours puis Montpellier, après la découverte dans une vente d’une esquisse préparatoire à Guillaume Tell et Gessler (voir la brève du 24/5/14) et la préemption d’un tableau - Renaud et Armide - par le Musée Fabre (voir la brève du 27/6/14), voici qu’un dessin ressort sur le marché : un portrait du sculpteur suédois Sergel esquissé en 1774 à Rome où les deux artistes s’étaient liés d’amitié. C’est le Nationalmuseum de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Anne Hidalgo trouve de l’argent, mais pas pour le patrimoine parisien

Article suivant dans Brèves : Un Autoportrait de Jan van Mieris acquis par Leyde