Le Musée Fabre préempte un tableau de Vincent Contenu abonnés


JPEG - 129.7 ko
François-André Vincent (1746-1816)
Renaud et Armide, 1787
Huile sur toile - 103 x 131 cm
Montpellier, Musée Fabre (préemption 27/6/14)
Photo : Mathias, Ribeyre Baron

27/6/14 - Acquisitions - Montpellier, Musée Fabre - Le Musée Fabre de Montpellier s’est porté acquéreur aujourd’hui à l’hôtel Drouot1, par préemption et pour la somme de 148 000 € (sans les frais), d’un tableau de François-André Vincent représentant Renaud et Armide.

Cette toile, avec son pendant Arria et Poetus, appartenait à Julien-Victor Veyrenc, élève de Vincent, surtout connu pour avoir légué une partie de sa collection au Musée de Valence, notamment les dessins d’Hubert Robert. Les deux œuvres ont été vendues en deux lots et sont donc désormais séparées, Montpellier n’ayant pas acquis le second2. La première…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Lion au serpent de Barye enfin de retour dans son square

Article suivant dans Brèves : Recherche chef service patrimoine ignorant du patrimoine (mais connaissant le corse)