Acquisition d’un tableau de Jan Lievens par le Nationalmuseum de Stockholm


JPEG - 118.2 ko
Jan Lievens (1607-1674)
Saint Paul, 1627-1629
Huile sur toile - 118, 8 x 108 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Stockholm Nationalmuseum

6/9/12 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Le Nationalmuseum de Stockholm vient d’acquérir un tableau de Jan Lievens, Saint Paul (ill.), datant de 1627-1629, époque où le peintre travaillait à Leyde aux côtés de Rembrandt. La peinture est d’ailleurs fortement rembranesque et montre l’apôtre de buste, de profil, assis devant un livre ouvert, plongé dans ses pensées, la main qui écrit semble suspendue. Un jeu de clair-obscur anime la composition : une lumière provenant de la droite éclaire une partie de son visage ridé tandis qu’au fond, dans la pénombre, on aperçoit l’épée, attribut du saint. Cette œuvre est à rapprocher de la série des quatre évangélistes que peignit Lievens à la même époque, plus particulièrement Saint Luc (Bamberg, Historisches Museum). On connaît en outre une autre version de l’apôtre peinte par l’artiste vers 1624-1625 (Kingston, Agnes Etherington Art Center), dans laquelle il fait la part belle aux livres, véritable nature morte au premier plan, et dispose la figure de face, la tête baissée.
La National Gallery de Washington conserve une toile de Rembrandt similaire à celle-ci quoi que plus tardive, plus détaillée aussi.

L’œuvre faisait partie de la collection de Gustaf Adolf Sparre (1746-1794) ; ce riche amateur d’art suédois entreprit de faire le Grand Tour à la fin des années 1760, au cours duquel il amassa un grand nombre de tableaux et notamment un bel ensemble de peintures flamandes et hollandaises du XVIIe siècle. D’abord conservé dans le Sahlgren-Sparre Palace à Gothenburg, la collection fut déplacée dans le sud de la Suède au XIXe siècle, au Wanås Castle. Une quarantaine de ses œuvres furent notamment mises en vente en 2007 chez Sotheby’s.

English Version



Bénédicte Bonnet Saint-Georges, jeudi 6 septembre 2012





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un panneau de Fra Angelico bientôt en vente à Marseille

Article suivant dans Brèves : Appel au mécénat pour la restauration du boudoir Turc de Fontainebleau