Victor Masson (1849-1917)

La Tribune de l’Art
Victor Masson (1849-1917)
Illustration des Mille et une nuits.
Sixième voyage de Sinbad, vers 1886
Technique mixte sur papier
40,8 cm x 30,5 cm
Collection particulière
Photo : D.R.
Voir l´image dans sa page

Etudiant en Histoire de l’art à l’université de Franche-Comté, je fais quelques recherches sur le peintre et dessinateur lorrain Victor Masson (1849-1917) avec, à terme, le souhait d’en faire mon sujet de mémoire.

Né à Pont-à-Mousson, Victor Masson se forma au dessin à Metz et y vécu jusqu’en 1870, date à laquelle la ville fut annexée par les Prussiens. Il s’installa ensuite à Nancy où il passa l’essentiel de son existence. Il y fréquenta des artistes, notamment de l’école de Nancy, et entra dans les collections de Lucien et René Wiener (aujourd’hui dans les collections du musée lorrain). Il exposa en 1889 à l’Exposition universelle de Paris. Il déménagea en 1913 pour s’installer à Toulon où il mourut quatre ans plus tard.

Victor Masson est essentiellement un dessinateur. Il est l’auteur d’illustrations pour diverses œuvres littéraires (Notre-Dame de Paris, les Mille et une nuits, Chan Heurlin, etc.), ainsi que de réalisations à but publicitaire (affiches, cartons, etc.) et d’autres dessins à part entière : essentiellement des paysages, des scènes de la vie quotidienne et des portraits. Ses influences sont diverses : occidentale, orientale, asiatique, etc.

La peinture, quant à elle moins fréquente, est bien présente dans son corpus : les genres représentés sont similaires à ceux des dessins.

Je sollicite l’aide de toute personne ou institution possédant des documents ou des œuvres se rapportant à Victor Masson, afin de m’aider dans mon travail de recherche. Je vous assure de ma plus sincère reconnaissance et de ma discrétion. Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante :

dapremont.thibaud@gmail.com

Thibaud Dapremont

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.