Contenu abonnés

Une photosculpture pour Stanford

24/2/22 - Acquisition - Cantor Arts Center - Musée californien rattaché à l’Université de Stanford, l’Iris & Gerald Cantor Center for Visual Arts [1] vient de faire l’acquisition d’une rare photosculpture auprès du marchand bruxellois Allan Chinn (ill. 1 et 2). Celui-ci travaillait auparavant pour la galerie Gillis Goldman Fine Art et était déjà à l’origine de la découverte de l’œuvre de même technique acquise l’année dernière par le LACMA de Los Angeles (voir la brève du 4/3/21).


Auguste François Willème (1830 – 1905)
Portrait de Matilde de Aguilera y Gamboa, Lady of Fontagud, c. 1865
Biscuit de porcelaine, H. 43 cm
Stanford, Cantor Arts Center
Photo : John Nills
Voir l´image dans sa page
2. Auguste François Willème (1830 – 1905)
Portrait de Matilde de Aguilera y Gamboa, Lady of Fontagud, c. 1865
Biscuit de porcelaine, H. 43 cm
Stanford, Cantor Arts Center
Photo : John Nills
Voir l´image dans sa page

Jane et Leland Stanford créèrent en 1891 l’université à laquelle ils donnèrent le nom de leur fils unique mort de la typhoïde à l’âge de 15 ans. En 1894 ouvrait le musée lui étant associé. Il fut détruit plusieurs fois par des séismes et toujours rebâti grâce à la volonté de mécènes impliqués dans la vie intellectuelle et la transmission du savoir. Ses collections, issues de la donation Cantor de 1999, sont extrêmement variées et comprennent un grand nombre de Rodin dont beaucoup sont des fontes récentes du musée parisien acquises directement auprès de celui-ci. La sculpture française du XIXe siècle dans son ensemble y est très bien représentée et les Carrier-Belleuse côtoient les Carpeaux, les Falguière, et autres Dalou ou David d’Angers...

Patrick Crowley, conservateur spécialisé en art européen, a souhaité enrichir son fonds à travers cette acquisition afin de présenter aux visiteurs une innovation technique propre au XIXe siècle. Il est en effet passionné par tout ce qui concerne les inventions ou les méthodes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.