Une bonne nouvelle pour le développement du mécénat des PME

Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

9/4/19 - Mécénat - Alors que le gouvernement a souhaité entamer une réflexion sur les avantages fiscaux proposés aux entreprises mécènes, notamment pour les montants les plus importants, une évolution du code des impôts mise en œuvre dès 2020 pour les dons effectués en 2019 va dans le bon sens en permettant aux petites et moyennes entreprises de donner davantage, en pouvant déduire plus.
Jusqu’à présent en effet, quelle que soit la société, la déduction fiscale possible pour le mécénat était de 60% du don, mais celui-ci était plafonné à 5 pour mille du chiffre d’affaire. Inutile de dire que pour les petites entreprises, la possibilité de mécénat déductible était très faible. Une société faisant 500 000 € de chiffre d’affaire, par exemple, ne pouvait donner qu’au maximum 2 500 € pour bénéficier d’une déduction fiscale. Beaucoup de très petites entreprises n’ont des chiffres d’affaire que de quelques centaines de milliers d’euro, ce qui limitait beaucoup leur capacité de mécénat.

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour les associations de protection du patrimoine (ill.), les monuments historiques et les musées. Notons que cette faculté de déduction est également valable pour les dons effectués aux entreprises de presse, comme La Tribune de l’Art. Depuis quelques mois, nous n’avons pas relancé de souscription, la dernière ayant permis de réunir une partie de la somme nécessaire pour la refonte du site, et celle des bases de données, un chantier que nous poursuivrons à partir du début du mois de mai. S’il est toujours possible aux lecteurs (particuliers et entreprises) de donner à La Tribune de l’Art via l’association J’Aime l’Info, nous entamerons bientôt une nouvelle campagne de dons pour nous permettre l’embauche pendant un an d’un journaliste supplémentaire. Un an, c’est à peu près le temps qu’il nous faut pour que l’augmentation du nombre d’articles générés par une personne de plus se traduise par une augmentation du chiffre d’affaire (publicité et abonnements) permettant de pérenniser ce recrutement.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.