Contenu abonnés

Un vase de François Décorchemont préempté par le Musée des Arts décoratifs

9/7/21 - Acquisition - Paris, Musée des Arts décoratifs - Deux mois après sa préemption, le Grand bol deux anses serpents de François Décorchemont (ill. 1) a d’ores et déjà rejoint le parcours moderne et contemporain du Musée des Arts décoratifs, majestueusement présenté dans une vitrine dédiée. Emporté pour 12 480 euros (frais inclus) grâce au mécénat des Amis du MAD, il provient de la collection du sénateur Paulin Daudé, grand amateur de verres et de céramiques modernes et principal collectionneur de Décorchemont avec le politicien Louis Barthou (qui légua au MAD sept pâtes de verre de l’artiste en 1937), dont la dispersion fut orchestrée par la maison Millon le 23 avril dernier.


1. François Décorchemont (1880-1971)
Grand bol deux anses serpents, 1923
Pâte de verre moulée à cire perdue - 28 x 29,5 cm
Paris, Musée des Arts décoratifs
Photo : Millon
Voir l´image dans sa page

Triomphale, la vente vit adjugées des dizaines de pièces d’Auguste Delaherche, Albert-Louis Dammouse, Pierre-Adrien Dalpayrat, Auguste Heiligenstein et un remarquable ensemble de dix-neuf pâtes de verre de Décorchemont issu d’un corpus d’une trentaine de pièces dont on sait qu’il fut acquis sur une période aussi courte qu’intense, entre 1919 et 1923. Deux d’entre elles, le Grand vase motifs et le Grand vase vipères créés en 1920 et 1921, obtinrent les résultats record de 78 000 et 76 700 euros, tandis que quatre autres furent préemptées. Outre le Musée des Arts décoratifs, le musée des Beaux-Arts de Rouen a acquis deux coupes - aux anses latérales en forme de masques souriants et à décor de papillons de nuit en vol - pour 11 700 euros - et le Musée du verre de Conches une bouteille à décor floral pour 39 000 euros. De très belles acquisitions sur lesquelles nous reviendrons prochainement (brève à venir).

Ce superbe vase en pâte de verre dont le musée conserve plusieurs études préparatoires (ill. 2) fut créé en 1923 puis diffusé jusqu’en 1925. Trois exemplaires de ce…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.