Contenu abonnés

Achat par Uzès d’un tableau de Sigalon

3/3/22 - Acquisition - Uzès, Musée Georges-Borias - Tombé dans un relatif oubli alors qu’il fut en son temps comparé à Eugène Delacroix, Xavier Sigalon comptait parmi ses admirateurs Adolphe Thiers. Ce dernier, alors journaliste, salua son tableau « presque irréprochable » intitulé Locuste essayant sur un esclave le poison destiné à assassiner Britannicus, exposé au Salon de 1824, l’année même où étaient présentés Les Massacres de Scio. Le sujet choisi par Sigalon était propice à l’exacerbation des passions et pourtant, il sut se montrer « mesuré en produisant tout son effet […] Delacroix est loin d’avoir la même mesure ; son talent est ardent et audacieux ». Certes, « M. Sigalon n’a pas prouvé un talent aussi incontestable ni aussi vigoureux que M. Delacroix ; cependant, il a produit…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.