Sylvain Cordier : La dynastie d’ébénistes Bellangé

Je prèpare une thèse à Paris-IV, sous la direction de Bruno Foucart, sur la famille Bellangé, menuisiers et ébénistes de la fin de l’Ancien Régime au Second Empire.

Je suis à la recherche des œuvres des quatre membres principaux de cette dynastie :

- Pierre-Antoine Bellangé (1757-1827 : estampille P.BELLANGE),

- son fils Louis-Alexandre Bellangé (1797-1861 : estampille L.BELLANGE) ;

- le frère de Pierre-Antoine, Louis-Francois Bellangé (1759-1827 : estampille rare, BELLANGE RUE DU FAUBOURG ST MARTIN A PARIS) ;

- le fils de ce dernier, Alexandre Bellangé (1799-1863 ; estampille BELLANGE RUE DES MARAIS ST MARTIN A PARIS).
Avec mes remerciements,

Sylvain Cordier
49, rue de la Convention,
75015 PARIS
06 63 44 48 08
sylvain.jp.cordier@wanadoo.fr

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.