Contenu abonnés

Récentes acquisitions du musée de Stockholm

1. Johan Vilhelm Gertner (1818-1871)
Bertel Thorvaldsen dans son atelier, vers 1840
Huile sur papier marouflé sur toile - 32,4 x 24,5 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Talabardon et Gautier
Voir l´image dans sa page

30/3/19 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Les conservateurs étaient au rendez-vous de la TEFAF et les acquisitions de musées y ont été nombreuses. Ainsi, le Nationalmuseum a pu acheter à la Galerie Talabardon & Gautier un portrait du sculpteur Bertel Thorvaldsen peint par Johan Vilhelm Gertner (ill. 1).

Élève de Christoffer Wilhelm Eckersberg, que l’on considère comme « le père de la peinture danoise », Gertner appartint à la dernière génération d’un âge d’or marqué par la quête d’une identité nationale. Lui qui s’imposa dans le genre du portrait était jeune encore lorsqu’il entreprit de peindre Bertel Thorvaldsen, sculpteur de renommée internationale qui fut représenté par les artistes les plus réputés, de Wilhelm Eckersberg à Horace Vernet.
Gertner instaure une mise en abyme en montrant l’artiste près de son Autoportrait avec la statue de l’Espérance. Il est en train de travailler au relief de L’Entrée de Jérusalem. Gertner étudia l’autoportrait et le relief sculptés par le maître, qu’il dessina à plusieurs reprises.

On connaît plusieurs versions de ce portrait. Comme le signalent Talabardon & Gautier, elles étaient destinées à des clients de Thorvaldsen à qui Gertner avait offert le modèle original. La peinture du musée de Stockholm, une huile sur papier, est sans doute la première pensée de la composition ; plusieurs repentirs sont d’ailleurs visibles . Les autres versions, peintes sur toile et sur bois, sont conservées à la Kunsthalle de Hambourg, château de Jaegerspris, Hans Christian Andersen Museum d’Odense, ainsi qu’au Thorvaldsen Museum qui possède aussi plusieurs dessins, notamment une étude détaillée du visage. Toutes ne sont pas strictement identiques : parfois l’autoportrait sculpté est absent, le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.