Contenu abonnés

Préemptions par le Louvre d’un bronze de Corneille van Clève et de trois cartons de Louis Janmot pour Le Poème de l’Âme

1. Corneille van Clève (1645-1732)
Léda et le cygne
Bronze - 63 x 22,5 x 21 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : PIASA
Voir l´image dans sa page

23/12/06 – Acquisitions – Paris, Musée du Louvre – Le musée parisien a préempté le 20 décembre, à l’hôtel Drouot, plusieurs œuvres fort différentes mais toutes de qualité remarquable, qui constituent des enrichissements notables de ses collections.
La première est une Léda et le Cygne par Corneille van Clève (ill. 1). Elle faisait partie d’un ensemble de bronzes dispersés par la SVV Piasa, qui comprenait notamment un Pluton et une Amphitrite de Michel Anguier et L’Air d’Etienne Le Hongre. La Léda était néanmoins sans doute la plus belle de ces sculptures et la seule entièrement due à l’artiste auteur du modèle puisque van Clève était également fondeur et qu’il possédait son propre atelier. Il s’agit d’une fonte à la cire perdue dont il existe seulement un autre exemplaire similaire conservé à Dresde (Skulpturensammlung) qui fut acheté en 1699 par le Prince-Electeur de Saxe, Frédéric-Auguste Ier.

Van Clève travailla notamment à Versailles pour les jardins (plusieurs sculptures en bronze et en marbre), pour la chapelle où il réalisa le maître-autel en bronze doré et, pour Marly, le groupe La Loire et le Loiret, anciennement aux Tuileries et maintenant exposé au Louvre. Ce dernier conserve également Polyphème assis sur un rocher, son morceau de réception à l’Académie, mais ne possédait aucun bronze de cet artiste. Cette œuvre a été acquise par le département des sculptures pour la somme de 510.000 € (hors frais).


2. Louis Janmot (1814-1892)
L’échelle d’or
Fusain, craie blanche - 109 x 135 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page
3. Louis Janmot (1814-1892)
L’idéal
Fusain, craie blanche et rehauts de couleur - 117 x 137 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Aguttes
Voir l´image dans sa page

Les autres préemptions concernent trois cartons de Louis Janmot achetés par le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.