Contenu abonnés

La femme jouant de la virginale de Vermeer en vente le 8 juillet 2004 chez Sotheby’s Londres

Voir l´image dans sa page

2/4/04 – Marché de l’art – Sotheby’s, Londres – Aucun tableau de Johannes Vermeer n’est passé en vente depuis 80 ans [1] et toutes ses peintures reconnues sont désormais conservées dans les collections publiques [2]. Son corpus est limité à moins de quarante œuvres [3] et en inclure une nouvelle pose de nombreux problèmes car rôde le souvenir des faux réalisés par Van Megeren avant-guerre, qui avaient été acceptés par les spécialistes et acquis par des musées ou des collectionneurs, jusqu’à ce que le faussaire se soit lui-même démasqué en 1947. Après avoir étudié pendant 10 ans une petite toile représentant une Femme jouant de la virginale [4], les experts de Sotheby’s ont conclu à son authenticité. Image caractéristique du peintre que cette femme…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.