Contenu abonnés

Hidalgo a des réserves saines pour le patrimoine mondial, pas pour celui de Paris

Il faut se pincer pour y croire. Décidément, Anne Hidalgo ose tout, et finalement elle aurait tort de se gêner car qui, à part nous, va faire remarquer combien sa dernière prise de position sur le patrimoine se situe au delà de l’indécence. Malheureusement pas, au moins jusqu’à maintenant, les journaux qui se sont contentés de reprendre une dépêche AFP annonçant la grande nouvelle : la maire de Paris a indiqué hier devant le Conseil de Paris qu’elle souhaitait que la capitale française « devienne une ville-refuge pour les œuvres menacées dans le monde entier ». On apprend donc que le « Crédit Municipal de Paris va consacrer "plusieurs centaines de m2" de réserves dans des espaces sécurisés et non-inondables. »


1. Le dépôt des œuvres d’art de la Ville de Paris
Juin 2016
Photo : Didier…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.