Contenu abonnés

Disparition d’Albéric Froissart

1. Albéric Froissart (1965-2022)
Photographie diffusée par
Fine Arts Paris
& La Biennale
Voir l´image dans sa page

14/12/22 - Disparition - C’est une triste nouvelle pour le marché de l’art et notamment pour celui de la sculpture : Albéric Froissart est décédé subitement lundi dernier, à son domicile où les pompiers l’ont retrouvé, jeune encore puisqu’il était né en 1965. Toujours discret, Albéric Froissart n’avait tenu une galerie qu’entre 2003 et 2012, non loin de l’hôtel Drouot, après s’être associé avec André Lemaire, également un autre grand marchand, spécialisé dans le XIXe siècle, qui a pris sa retraite il y a quelques années [1]. Après avoir suivi des études d’histoire de l’art à l’université Paris IV et à l’école du Louvre, et s’être très tôt orienté vers…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.