Contenu abonnés

Deux dessins français du XVIIIe siècle offerts à Chicago

27/4/20 - Acquisition - Chicago, The Art Institute - Disparu à l’âge de 89 ans en mai 2018, le marchand et collectionneur Richard Gray avait réuni une exceptionnelle collection de dessins anciens et modernes tout en menant une brillante carrière de galeriste spécialisé dans l’art d’après-guerre, représentant par exemple Jim Dine et Jaume Plensa, tout en soutenant plusieurs institutions de sa ville natale, comme le Chicago Symphony Orchestra et bien sûr l’Art Institute of Chicago. Au fil des années, Richard Gray s’était rapproché du musée américain dont il avait rejoint le board avant de se voir honoré par une grande exposition en 2010-2011, qui montrait déjà plus d’une centaine des feuilles appartenant au marchand et à son épouse Mary Lackritz Gray. La collection, qui va de la Renaissance à l’art moderne, comprenait déjà les plus grands noms (Rubens, Seurat, Matisse) mais a continué à s’étoffer depuis, tout comme les relations entre le couple et le musée, qui est devenu le principal récipiendaire de ces dessins : 91 feuilles sont entrées ou vont bientôt entrer à l’Art Institute de Chicago qui a inauguré en janvier une seconde exposition dédiée à la collection Gray, incluant les acquisitions les plus récentes. Cette exposition, qui devait s’achever le 10 mai, est fermée depuis le milieu du mois de mars mais devait ensuite gagner la Morgan Library de New York l’année prochaine [1], qui recevra également quelques dessins de la collection Gray, dont les héritiers conservent une petite partie.

Parmi les dessins acquis depuis l’exposition de 2010-2011, on trouve ainsi deux feuilles magistrales dues à deux des plus grands artistes du XVIIIe siècle français, François Lemoyne et François Boucher, qui donnent une idée assez juste de l’ensemble réuni par Richard et Mary L. Gray : à l’instar des œuvres de la collection d’un Leon Black ou d’un Jeffrey E. Horvitz, il s’agit de deux grands et beaux dessins, acquis sur le marché français pour des sommes importantes. Celui de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.