Contenu abonnés

Dessins flamands et hollandais récemment acquis par le Louvre

1. Karel van Mander (1548-1606)
Le songe de Joseph, 1590
Plume et encre brune,
lavis d’indigo, rehauts de blanc
24,9 x 13,5 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN / Gérard Blot
Voir l´image dans sa page

11/3/07 – Acquisitions, exposition – Paris, Musée du Louvre – En 1988, Emmanuel Starky publiait un supplément aux inventaires des dessins nordiques du Louvre rédigés par Lugt [1]. S’il avait su faire acheter plusieurs dessins de ces écoles lorsqu’il y était conservateur, cet intérêt a décru après son départ pour Dijon [2]. Par la suite, Françoise Viatte a privilégié des œuvres françaises patrimoniales et tenté de combler les lacunes anglaises et espagnoles. L’entrée en bloc de cent dessins de la collection Fryszman en 1990 a cependant permis de faire entrer quelques feuilles des Pays-Bas. Depuis l’an 2000, les acquisitions ont repris, lentement dans un premier temps, en profitant des opportunités du marché français, puis plus régulièrement depuis l’arrivée de Carel van Thuyll à la tête du département (voir son interview de mars 2005 sur ce site). Jusqu’à fin mai, un nouveau bilan des dessins collectés en vingt ans est montré dans la salle d’actualité du cabinet des arts graphique [3] (sans catalogue).

2. Gerrit van Honthorst (1590-1656)
La Diseuse de bonne aventure
Plume et encre brune, lavis gris, rehauts de blanc -
25 x 38 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN / Hervé Lewandowski
Voir l´image dans sa page

Plusieurs relèvent du maniérisme, comme l’Humanité avant le Déluge de Gerrit Pietersz Sweelink (1566-après 1612), marquée par son maître Corneliz van Haarlem, une miniature à la détrempe de Georg Hoefnagel (1542-1601) d’une série de quatre préemptée en 2001 et le Songe de Joseph par Karel van Mander (ill. 1), négocié en 2006 [4]. Cet artiste avait rencontré Spranger durant son voyage en Italie entre 1573 et 1577, où il fut marqué par les Zuccari et, surtout, Vasari au point d’écrire le Het Schilder-boeck (Le livre de peinture), pendant…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.