Contenu abonnés

Des œuvres de jeunesse de Gustave Moreau entrent à Orsay et à Dijon

Didier Rykner
1. Gustave Moreau (1826-1898)
L’Enfance de Sixte-Quint
Huile sur toile - 41 x 27,5 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : H. Duchemin, cabinet Turquin
Voir l´image dans sa page

10/6/09– Acquisitions – Paris, Musée d’Orsay et Dijon, Musée des Beaux-Arts – Orsay vient d’acheter, auprès d’Hubert Duchemin (galerie Eric Turquin), un tableau de Gustave Moreau représentant L’enfance de Sixte-Quint (ill. 1).

L’œuvre était apparue, anonyme, dans une petite vente à l’Hôtel Drouot au début des années 1990, puis acquise par un marchand qui ne put identifier son auteur et qui la conserva pour sa collection personnelle. L’attribution pouvait osciller, en effet, entre Gustave Moreau et Théodore Chassériau, le premier ayant eu, au début de sa carrière, un style très proche du second. Le problème de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.