Contre l’épuration

3 3 commentaires
Le Grand Salon de la Villa Médicis avec les tapisseries des Indes
Photo : Académie de France à Rome
Voir l´image dans sa page

On connait les ravages de ce que les Américains appellent cancel culture. Heureusement nous sommes encore nombreux à résister grâce à notre rapport à l’Histoire qui est aujourd’hui la cible de tous les extrémistes, l’objet de leur haine et de leur désir d’épuration, ainsi qu’on le voit à travers ce qui se passe à la Villa Médicis. En effet, certains des pensionnaires de l’Académie de France à Rome (mais pourquoi alors sont-ils là ?) et leurs amis, demandent que l’on décroche les tapisseries des Indes ornant le grand Salon de la villa Médicis comme d’autres déboulonnent les statues, taguent des œuvres ou brulent des livres tels de vulgaires talibans…

Ces pensionnaires, qu’on pourrait pourtant croire formés à l’histoire de l’art et à l’iconographie, confondent exotisme et imaginaire colonial, comme le démontre Jérôme Delaplanche dans un article percutant de La Tribune de l’art du 3 novembre 2021 que les signataires de ce texte entendent soutenir ici.

Ces tapisseries prestigieuses tissées aux Gobelins, en laine et soie, entre 1723 et 1726, et envoyées en 1726 à Rome, au palais Mancini, précédent siège de l’Académie, n’illustrent pas l’esclavage, mais au contraire une prestigieuse ambassade envoyée par le roi du Congo, au Brésil (partie des Indes occidentales), ambassade qui fut rencontrée et dessinée en 1640 par une expédition scientifique hollandaise conduite au Nord du Brésil à la fin du règne de Louis XIII. Comiquement, ces émules de Gribouille croient effacer les traces visuelles de l’esclavage et du colonialisme, alors qu’ils annulent en fait l’un des plus beaux témoignages de la splendeur des anciens royaumes africains, comme de la maitrise de l’art de la tapisserie d’une de ses plus illustres manufactures. Magnifique témoignage de la participation du continent noir aux prémices de la globalisation du monde.

Amis et admirateurs de la villa Médicis et des arts, et pour certains anciens pensionnaires de l’Académie de France à Rome, nous luttons contre toutes les formes de négations de l’Histoire – quels que soient ses moments de grandeurs et ses temps de bassesses. Nous désirons en conserver toutes les traces pour garder en mémoire le pire et le meilleur de notre culture afin d’en tirer - autant que possible – des enseignements pour conduire la justesse de nos actes, de nos pensées et donc de nos travaux.
Nous dénonçons cette nouvelle manifestation de ce que les Américains appellent cancel culture, qui ressemble de plus en plus à tous les régimes qui ont voulu expulser, purifier, expurger les œuvres d’art de quelques natures qu’elles soient, et nous soutenons le refus qui a été opposé à cette atterrante demande.

Michel Albouy, professeur émérite en sciences de gestion, Université Grenoble Alpes
Daniel Alcouffe, conservateur général honoraire au musée du Louvre
Pierre Arizzoli-Clémentel, Directeur général honoraire du château et du domaine de Versailles et des Trianons, ancien chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome, Villa Médicis.
Gérard Audinet, conservateur général du Patrimoine
Françoise Baligand, conservateur honoraire du musée de Douai
Nella Bianchi Bensimon, Maitre de conférence en Italien, UFR Langues, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.
Sami Biasoni, essayiste, docteur en philosophie
Pierre-Henri Biger, docteur en histoire de l’art
Michèle Bimbenet-Privat, conservateur général au département des Objets d’art, musée du Louvre
Olivier Blanckart, artiste, orofesseur aux Beaux-Arts de Paris
Catherine-Pierre Bon, traductrice d’Italien et de Français
Patricia Bouchenot-Déchin, historienne et romancière
Françoise Boudon, historienne de l’architecture, ingénieur de recherches honoraire, au CNRS
Philippe Boudon, professeur d’architecture
Marion Boudon-Machuel, ancienne pensionnaire de la Villa Médicis, professeure des universités
Anne Bourgne, historienne de l’art, chevalier de l’ordre des Palmes académiques
Christophe Boutin, professeur de droit, Université de Caen-Normandie
Jean-Claude Boyer, C.N.R.S., ancien pensionnaire et ancien responsable de la section Histoire de l’art et restauration à la Villa Médicis
Jean-François Braunstein, professeur émérite de philosophie, Université Paris 1 - Sorbonne
Arnauld Brejon de Lavergnée, conservateur général honoraire du patrimoine, ancien pensionnaire de la villa Médicis
Isabelle Brunier, historienne, Genève
Laurence Burnez-Lanotte, professeur émérite de Protohistoire européenne Université de Namur (Belgique) et UMR8215 - Trajectoires - De la sédentarisation à l’Etat (France)
Philippe Camin, conservateur en chef honoraire du patrimoine
Michel Canteloup, ancien pensionnaire de la villa Médicis
Maria Teresa Caracciolo, chargée de recherche honoraire au CNRS, université de Lille 3, présidente de l’association des Cahiers d’Histoire de l’Art
Jean-Michel Chambon, professeur-associé à l’Université de Cergy-Pontoise, retraité
Jean-Loup Champion, historien de l’art, éditeur, sculpteur
Jean-Louis Charlet, professeur émérite à l’université d’Aix-Marseille
François Chaslin, architecte et critique, professeur honoraire
Marie-Madeleine de Chassey, historienne de l’art, médiatrice culturelle
Monique Chatenet, conservateur en chef honoraire du patrimoine
Nicolas Chaudun, écrivain, réalisateur documentariste
Anne-Sophie Chazaud, essayiste et chroniqueuse, conservateur d’État (chargée de mission, Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation)
Bernard Chevallier, conservateur général honoraire du patrimoine, ancien directeur du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Denis Coekelberghs, docteur en Histoire de l’Art, ancien membre de l’Institut historique belge de Rome
Jorge Coli, professeur d’Histoire de l’Art, Universidade Estadual de Campinas, Brésil
Jacques des Courtils, professeur émérite d’histoire de l’art, membre honoraire de l’Institut universitaire de France Université Bordeaux Montaigne
Éric Darragon, professeur émérite d’histoire de l’art, Université Paris 1 – Sorbonne, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome
Joost De Geest, ancien conservateur de la collection d’art de la banque Belfius, Bruxelles
Armand Deroyan, marchand d’art, spécialiste de tapisseries
Marie-Hélène Desjardins, conservateur en chef du patrimoine en retraite
Georges Dilly, conservateur en chef honoraire du patrimoine
Pierre-Jean Dufief, professeur émérite à l’université de Paris Nanterre
Jean-Pierre Dupouy, maître de conférences honoraire en littérature française à l’Université de Bretagne Occidentale
Marina Ferretti, directrice scientifique émérite du Musée des Impressionnismes Giverny
Christine Flon-Granveaud, historienne de l’art
Marie-Madeleine Fontaine, professeur émérite de littérature française, à l’université de Lille 3
Luc Forlivesi, conservateur général du patrimoine
Jacques Foucart, conservateur général honoraire du patrimoine (Musée du Louvre, département des Peintures)
Élisabeth Foucart-Walter, conservateur général honoraire du patrimoine (Musée du Louvre, département des Peintures)
Sophie Fourny-Dargère, conservateur en chef du patrimoine en retraite
Daniel H. Fruman, collectionneur et donateur des musées
Peter Fuhring, conseiller scientifique à la Fondation Custodia
Gabi Dolff-Bonekämper, conservateur de patrimoine, professeur à l’Université Technique de Berlin
Alexandre Gady, professseur d’histoire de l’art moderne, Sorbonne Université
Bertrand Galimard Flavigny, écrivain, chroniqueur du marché de l’art
Brigitte Gallini, historienne de l’art, enseignante, chargée de Mission au Musée du Louvre
Marie-Jeanne Gambini, professeur de langue et de civilisation anglo-saxonne
Bertrand Gautier, galeriste
Jean E. Gazquez, architecte DPLG, DEA UER Civilisations
Gilles Genty, historien de l’art
Véronique Gérard-Powell, maître de conférence honoraire, Sorbonne Université
Jean Giot, professeur ordinaire émérite, université de Namur, Belgique
Marie Gloc, conservatrice des monuments historiques, chargée de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges
Monique Gosselin-Noat, professeur émérite des universités (agrégée ès lettres classiques)
Marie-Sylvie Grandjouan, conservateur honoraire du patrimoine (inventaire)
Yana Grinshpun, maître de conférence en Sciences du Langage, université de Paris III Sorbonne
Jean Guillaume, professeur émérite à l’Université de Paris Sorbonne (PSL)
Laurence Guillez, artiste
Françoise Hamon, professeur honoraire d’histoire du Patrimoine à l’Université Paris Sorbonne
Philippe Hamon, professeur émérite de l’université Sorbonne-Nouvelle,
Jean Louis Hannebert, architecte du patrimoine
Hubert Heckmann, maître de conférences en langue et littérature françaises du Moyen Âge
Emmanuelle Hénin, professeure de littérature comparée à Sorbonne Université
Annie Jacques, conservateur honoraire du patrimoine (École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris)
Ariane James-Sarazin, docteur en histoire de l’art, conservatrice générale du patrimoine
Pierre Juhel, historien de l’art
Pascal Julien, professeur d’Histoire de l’art, Université Toulouse-Jean Jaurès
Jean-David Jumeau-Lafond, docteur en histoire de l’art
Philippe Junod, prof. émérite d’histoire de l’art, Université de Lausanne
Pierre-Yves Kairis, chef de la cellule Recherches en histoire de l’art et inventaire de l’IRPA à Bruxelles
Sylvain Kerspern, historien d’art.
Georges Kliebenstein, maître de conférences honoraire
Jacques Kuhnmunch, conservateur en chef honoraire du patrimoine, ancien pensionnaire de la Villa Médicis
Julien Lacaze, président de Sites & Monuments - SPPEF
Nathalie Lallemand-Buyssens, historienne de l’art
Thierry Lanotte, architecte, membre de la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles de la Région wallonne – Belgique, membre d’ICOMOS Belgique
Benoît de Lardemelle, galeriste
Björn Larsson, professeur de Français, Université de Lund (Suède)
Annick Lautraite, conservateur
Erwann Le Franc, docteur en histoire de l’architecture, enseignant d’histoire de l’art à l’université Bretagne Sud
Marianne Le Pommeré, historienne de l’art, ancien professeur des Écoles d’art , ancienne chargée de mission à la Délégation aux arts plastiques
Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit, Université Rennes 1
Serge Lemoine, professeur émérite à La Sorbonne, ancien président du musée d’Orsay , ancien administrateur de la l’Académie de France à Rome
Yves Lescroart, inspecteur général honoraire des Monuments historiques
Françoise Levaillant, docteur en histoire de l’art, retraitée du CNRS en activité
Bérénice Levet, philosophe, essayiste
Antonin Macé de Lépinay, inspecteur des collections, Mobilier national
Thierry Machuel, ancien pensionnaire de la Villa Médicis, compositeur
Alain Madeleine-Perdrillat, historien de l’art (essayiste)
Corinne Magne, conférencière
Daniel Marchesseau, conservateur général honoraire du patrimoine
Cécile Masson, professeur des universités, présidente de l’association française de recherches sur les processus de créations Pandora
Patrick Matthiesen, chairman, The Matthiesen Gallery
Cecilia Maurice de Silva, historienne de l’art, Genève
Catherine Mayaux, professeur émérite littérature française contemporaine, CY Cergy Paris
Isabelle Mayer-Michalon, docteur en histoire de l’art, vice-présidente de l’association des Cahiers d’Histoire de l’Art
Marie-Noëlle Maynard, conservateur en chef honoraire du patrimoine
Alain Mérot, professeur émérite d’histoire de l’art moderne, Sorbonne-Université
Claude Mignot, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, professeur émérite d’histoire de l’art, à Sorbonne-Université
Dominique Millet-Gérard, professeur émérite de littérature française à la Sorbonne
Guillaume de Montrichard, architecte DPLG, expert judiciaire à Marseille
Monique Mosser, ingénieur de recherche honoraire CNRS, historienne de l’architecture et des jardins
Hélène Moulin-Stanislas, conservateur en chef du patrimoine ancienne directrice du musée de Valence (Drome)
François Moureau, professeur émérite à Sorbonne Université
Mauro Natale, prof. ém. Histoire de l’art, Université de Genève
Colette Nativel, professeur émérite, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, École d’histoire de l’art et d’archéologie de la Sorbonne
Mireille Nys, maître de conférence en histoire de l’art moderne, Aix-Marseille Université
Rémi Pellet, juriste, professeur des universités
Pascal Perrineau, professeur émérite des Universités à Sciences Po et président des Alumni de ScPo
Gilles Plum, docteur en Histoire de l’Art
Jacques Polain, grand donateur des musées nationaux
Jacques Pons, conservateur général du patrimoine
Marie-Domitille Porcheron, ancienne pensionnaire de l’Académie de France à Rome, maîtresse de conférences d’histoire de l’art, Université de Picardie Jules Verne, Amiens
Suzanne Pourchier, docteur en histoire Paris 1 (retraitée)
Daniel Rabreau, professeur honoraire à la Sorbonne (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Président d’honneur-fondateur de l’association Ghamu
Patrick Ramade, conservateur en chef honoraire du patrimoine, ancien directeur du musée des Beaux-Arts de Caen
François Rastier, directeur de recherche au CNRS
Pierre-Louis Rey, professeur émérite à la Sorbonne nouvelle
Olivier Riché, collectionneur et donateur du Musée du Louvre
Olivier Rolin, écrivain
Guy Rosa, professeur honoraire des Universités
Myra Nan Rosenfeld-Little, Ancien Visiting Scholar, Bibliotheca Hertziana, historienne de l ’architecture
François Roudaut, Université de Montpellier
Donatien Rousseau, artiste , correspondant de presse et chevalier des Arts et des Lettres
Didier Rykner, directeur de la rédaction de La Tribune de l’Art
François de Saint-Cheron, maître de conférences en littérature française à Sorbonne Université
Sara (Anne de La Roche Saint André), auteur, illustratrice
Katharina Schmidt-Loske, Doktor der Biologie, Tenture des Indes-Buchautorin, Museum Alexander Koenig, Bonn
Évelyne Senior, professeur retraité de lettres classiques
Baldine Saint Girons, professeur émérite des universités à Paris Ouest (Philosophie), membre honoraire de l’Institut universitaire de France
Maurice Scellès, conservateur en chef honoraire du patrimoine
Charles Schaettel, conservateur en chef du patrimoine
Marc Scherer, conservateur d’État des bibliothèques
Judith Schub, historienne d’art, ancienne conservatrice de musée
Olivier Sécardin, maître de conférences en littérature française moderne et contemporaine, Université d’Utrecht, Pays-Bas.
Eulalie Steens, sinologue, historienne, écrivain
Fabienne-Xavière Sturm, conservateur honoraire du Musée de l’Horlogerie, Genève
Nicole Tamburini, historienne de l’art
Pierre Téqui, attaché de conservation
Dominique Triaire, professeur émérite de littérature française (XVIIIe siècle), Université de Montpellier
Christian Trottmann, chevalier des Arts et Lettres, directeur de recherche au CNRS
Pierre Vaisse, professeur d’histoire de l’art contemporain, chevalier de l’ordre des Arts et Lettres
Christine Vallée Toulier, conservateur en chef honoraire du patrimoine et présidente de l’APJPL (association régionale des parcs, jardins et Paysage des Pays de la Loire)
Enrique Varona, conférencier des musées nationaux, RMN-GP
Pierre Vermeren, professeur d’histoire à Paris1 Panthéon-Sorbonne
Florence Viguier-Dutheil, conservateur en chef du patrimoine, directrice du musée Ingres Bourdelle, Officier des Arts et Lettres
Alexandre de Vogüé, co-propriétaire-gestionnaire du château de Vaux-le-Vicomte
Christian Volle, éditeur
Nathalie Volle, conservateur général honoraire du patrimoine
Julien Volper, conservateur au Musée royal de l’Afrique centrale et maître de conférences en histoire de l’art à l’Université Libre de Bruxelles

Collectif

P.-S.

Nous pouvons rajouter des noms aux premiers signataires, mais il nous est impossible de gérer une pétition où tout le monde pourrait participer. Dans un premier temps, nous pouvons rajouter les historiens de l’art, conservateurs, professeurs, historiens, philosophes, romanciers, etc. qui voudraient signer et qui doivent nous le dire par mail (didier.rykner@latribunedelart.com) avec leurs noms et titres. Nous transmettrons à Claude Mignot qui a eu l’idée de cette initiative.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.