Contenu abonnés

Alexandre et Louis XIV. Tissages de Gloire

Paris, Galerie des Gobelins, du 21 septembre 2008 au 1er mars 2009.

1. D’après Charles Le Brun (1619-1690)
Le Triomphe d’Alexandre (quatre bandes)
Huile sur toile - 3,17 x 3,87 m
Paris, Mobilier National
Photo : Ph. Sébert
Voir l´image dans sa page

On croit souvent que les grandes compositions de l’Histoire d’Alexandre par Charles Le Brun exposées au Louvre (et Les Reines de Perse aux pieds d’Alexandre à Versailles) sont des cartons préparatoires à des tapisseries. En réalité, ces peintures, dont la destination première était probablement le décor d’une galerie jamais construite, ne furent pas directement à l’origine des tissages réalisés aux Gobelins. L’atelier du Premier Peintre du Roi fut chargé d’exécuter d’après chacune de ces toiles, deux cartons [1], l’un à l’endroit pour les tissages de haute lisse, l’autre à l’envers pour ceux de basse lisse [2], à partir desquels les artisans pourraient réaliser les tapisseries sans endommager les œuvres originales.

L’exposition qui vient de s’ouvrir dans la nouvelle Galerie inaugurée l’année dernière (voir article), permet ainsi de découvrir, pour la première fois, aux côtés de cette tenture, un de ces cartons (ill. 1). Il s’agit d’une véritable révélation : rien que pour le XVIIe siècle, les Gobelins en conservent environ 200 qui étaient jusqu’à aujourd’hui presque complètement ignorés des historiens de l’art. Très endommagées en raison de leur utilisation même, ces œuvres sont progressivement restaurées et posées sur des cylindres, ou sur des chassis pour les plus belles d’entre elles.


2. Tapisserie des Gobelins
D’après Charles Le Brun (1619-1690)
Le Triomphe d’Alexandre, tissage de haute lisse
Paris, Mobilier National
Photo : Ph. Sébert
Voir l´image dans sa page
3. Tapisserie des Gobelins
D’après Charles Le Brun (1619-1690)
Les reines de Perse aux pieds d’Alexandre,
tissage de haute lisse
Paris, Mobilier National
Photo : Ph. Sébert
Voir l´image dans sa page

La muséographie est assurée par le décorateur Jacques Garcia. L’aménagement du rez-de-chaussée est très…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.