Contenu abonnés

Acquisitions récentes du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Didier Rykner
1. Jean-Robert-Nicolas Lucas
de Montigny (1747-1810)
Antoinette Clavel dite La Sainte-Huberty
dans le rôle d’Iphigénie
, 1784
Plâtre - 61,5 x 19 cm
Bordeaux, Musée des Beaux-Arts
Photo : Galerie Kugel
Voir l´image dans sa page

22/1/18 - Acquisitions - Bordeaux, Musée des Beaux-Arts - Les Amis du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux ont offert, en décembre 2017, un buste en plâtre original par le sculpteur d’origine rouennaise Jean-Robert-Nicolas Lucas de Montigny (ill. 1). Élève de Pigalle, celui-ci ne fut pas admis à l’Académie royale de peinture et de sculpture, ce qui ne l’empêcha pas de mener une carrière active de portraitiste et d’exposer régulièrement aux Salons de 1791 à 1808, sans néanmoins atteindre à la célébrité que son talent aurait dû lui valoir. Il est l’auteur de nombreux bustes de contemporains célèbres, dont Voltaire et Rousseau. Le Louvre conserve celui de Mirabeau qui fut sans doute le père naturel de son fils.
L’œuvre acquise pour le Musée des Beaux-Arts auprès de la galerie Kugel à Paris, signée et daté de 1784, représente Antoinette Clavel, dite La Sainte-Huberty, jouant le rôle d’Iphigénie dans Iphigénie en Taurine de Gluck. La Sainte-Huberty, qui fut l’une des plus célèbres cantatrices du temps de Louis XVI eut une vie très mouvementée qui finit tragiquement puisqu’elle fut assassinée en 1810 avec son second mari, le comte d’Entraigues, par un de leurs domestiques stipendié par les services secrets anglais, afin de récupérer les papiers du comte.
Mirabeau, qui fut l’amant de la femme du sculpteur, fut aussi celui d’Antoinette Clavel. Lucas de Montigny l’avait aussi représentée dans le rôle de Didon, une œuvre commandée par Mirabeau, dont le plâtre est aujourd’hui conservé au Louvre.


2. Adolf Ulrik Wertmüller (1751-1811)
Portrait présumé de monsieur Baour, 1789
Huile sur toile - 64 x 54 cm
Bordeaux, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Bordeaux
Voir l´image dans sa page
3. Adolf Ulrik Wertmüller (1751-1811)
Portrait présumé de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.