Contenu abonnés

Acquisitions et patrimoine : la politique du maire de Montpellier

Didier Rykner 3 3 commentaires
1. Philippe Saurel, maire de Montpellier et président
de l’Agglomération Montpellier Métropole,
Michel Hilaire, directeur du Musée Fabre et
Pierre Stepanoff, conservateur au Musée Fabre
présentent les dernières acquisitions du musée
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Voir un maire et président d’agglomération organiser une conférence de presse pour présenter les acquisitions (nombreuses) de son musée des Beaux-Arts pendant l’année et l’entendre célébrer l’importance de ces enrichissements est une chose peu banale à laquelle nous ne nous rappelons pas avoir jamais assisté. Nous ne connaissons pas la politique de Philippe Saurel, maire de Montpellier, dans les domaines qui ne nous concernent pas. Mais pour ce qui est des musées, nous ne pouvons que nous incliner devant le soutien qu’il apporte au Musée Fabre. Un soutien qui n’est pas fait que de mots, puisque celui-ci bénéficie chaque année de 400 000 € pour les acquisitions [1], auxquels s’ajoutent, grâce à la politique dynamique menée par Michel Hilaire, son directeur, et à la générosité de nombreux mécènes, environ 230 000 € annuels apportés par le club des mécènes, et 40 000 € par la société des amis du musée. Ce qui assure un budget de plus ou moins 700 000 € par an sans compter les mécénats ponctuels mais souvent très importants comme celui de 100 000 € apporté par un généreux particulier pour l’achat récent du tableau de Wright of Derby (voir la brève du 17/3/17).


2. Jules Coignet (1798-1860)
Un site de Calabre
Huile sur toile - 188 x 269 cm
Montpellier, Musée Fabre
Cette photo donne une bonne idée des couleurs, mais est
rognée sur les côtés. Voir l’illustration suivante pour la
composition entière
Photo : SVV L’Huillier
Voir l´image dans sa page
3. Jules Coignet (1798-1860)
Un site de Calabre
Huile sur toile - 188 x 269 cm
Montpellier, Musée Fabre
Cette photo donne la composition entière, mais les couleurs
sont entièrement faussées. Voir l’illustration précédente pour
la gamme…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.