Peintures britanniques du Louvre : acquisition, exposition, publication (en attendant des salles...) Contenu abonnés


JPEG - 112.1 ko
1. Thomas Jones (1742-1803)
Vue du Monte Mario depuis le Tibre
Huile sur papier - 22 x 31 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP/M. Rabeau

24/11/14 - Exposition, acquisition, publication - Quimper, Musée des Beaux-Arts et Paris, Musée du Louvre - Comme l’écrit Guillaume Faroult, conservateur en charge de la peinture britannique au Musée du Louvre et co-commissaire de l’exposition présentée actuellement à Quimper, « De Gainsborough à Turner1 » : « Aujourd’hui [le Louvre] cherche un lieu adapté pour présenter dans toute sa mesure cet ensemble ». On aimerait beaucoup que le musée arrête de chercher et trouve enfin, même si ni Guillaume Faroult, ni Jean-Luc Martinez trop récemment arrivé, ne sont responsables de la situation actuelle (une portion congrue réservée aux peintures…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un ouvrage de l’architecte Fontaine préempté par le Centre des Monuments Nationaux

Article suivant dans Brèves : Un Bastien-Lepage pour La Piscine à Roubaix