Le Portrait de violoniste d’Anne Vallayer-Coster a été acquis par Stockholm


JPEG - 141.9 ko
Anne Vallayer-Coster (1744-1818
Portrait d’une violoniste, 1773
Huile sur toile - 116 x 96 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Sotheby’s/Artcurial

7/4/15 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Nous l’avions reproduit dans notre article sur la vente de la collection Grandchamp des Raux chez Sotheby’s et Artcurial : le Portrait d’une violoniste, chef-d’œuvre d’Anne Vallayer-Coster, a été adjugé, lors de cette vacation, 903 000 € (incluant les frais), pour le Nationalmuseum de Stockholm, l’un des musées européens les plus actifs dans les acquisitions, notamment pour l’art français du XVIIIe siècle.

Si Vallayer-Coster, élève de la miniaturiste Madeleine Basseporte puis de Joseph Vernet, fut essentiellement peintre de natures mortes et reçue comme telle, dès l’âge de 26 ans, à l’Académie royale de peinture et de sculpture, elle se distingua également dans le genre du portrait. L’œuvre achetée par Stockholm est d’un très grand raffinement : se détachant sur un fond sombre, la jeune femme est assise dans un fauteuil, habillée d’une robe de satin mauve et blanche, et déchiffre une partition sur ses genoux qu’elle va dans quelques instants jouer avec le violon qu’elle tient de la main droite.
Ce portrait est signé et daté de 1773. Selon Marianne Roland-Michel, qui était la spécialiste de cet artiste, le modèle pourrait être une de ses sœurs1.


Didier Rykner, mardi 7 avril 2015


Notes

1Marianne Roland-Michel, Anne Vallayer-Coster 1744-1818, Paris, 1970, p. 208.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Palais de Tau acquiert un portrait de Louis XIV attribué à Testelin

Article suivant dans Brèves : À Langres, un Fra Angelico par Michel Dumas vient en rejoindre un autre