À Langres, un Fra Angelico par Michel Dumas vient en rejoindre un autre Contenu abonnés


7/4/15 - Acquisition - Langres, Musée d’Art et d’Histoire - D’abord élève de l’École des beaux-arts de Lyon, sa ville natale, où il fréquenta les cours de Michel Grobon et de Jean-Claude Bonnefond, Michel Dumas se rendit ensuite à Paris pour entrer dans l’atelier d’Ingres en 1834. Après le départ de son maître à Rome, il devint assistant de Victor Orsel et Alphonse Périn sur le chantier de Notre-Dame-de-Lorette, puis finit par rejoindre Ingres en Italie bien qu’il ne fut jamais lauréat du Prix de Rome. Après seize ans passés dans la ville éternelle, il s’installa à Paris où il eut une prolifique carrière de peintre religieux mais finit par retourner à Lyon où il termina sa vie1.


JPEG - 117.8 ko
1. Michel Dumas (1812-1885)
Fra Giovanni Angelico da Fiesole, 1845
Huile sur toile - 209 x 173 cm
Langres,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Portrait de violoniste d’Anne Vallayer-Coster a été acquis par Stockholm

Article suivant dans Brèves : Un meuble de Thomas Hache acquis par la Fondation Bemberg