Delacroix par Fielding, Fielding par Delacroix Contenu abonnés


Cet article est actuellement réservé aux abonnés.

JPEG - 72.6 ko
1. Eugène Delacroix (1798-1863)
Portrait de Thales Fielding, vers 1825
Huile sur toile - 32,3 x 24,8 cm
Paris, Musée Eugène Delacroix
Photo : Louvre / H. Brejat

9/5/09 – Acquisitions – Paris, Musée Delacroix – Le Musée Delacroix, désormais une annexe du Louvre, a fait l’acquisition auprès de la Galerie Wildenstein à New York d’une paire de tableaux représentant respectivement le peintre anglais Thales Fielding et Eugène Delacroix, chacun ayant représenté l’autre (ill. 1 et 2).
Le portraitiste Théodore Notlan Fielding eut cinq fils qui tous furent artistes : Théodore Henry, Frederick Raffael, Copley, Thales et Newton. Copley exposa trois huiles sur toile et six aquarelles au Salon parisien de 1824, où il reçut une médaille d’or, et Newton fut professeur de dessin des enfants de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nouvelles acquisitions du Musée Hébert

Article suivant dans Brèves : Le Kimbell Museum a-t-il acquis un Michel-Ange ?