Préemption d’un portrait par Antoine Callet pour Versailles Contenu abonnés


JPEG - 90.4 ko
Antoine-François Callet (1741-1823)
Charles Gravier, comte de Vergennes, 1781
Huile sur toile - 159 x 129 cm
Versailles, Musée et domaine national du château
Photo : Rouillac

15/6/16 - Acquisition - Versailles, Musée et domaine national du château - Voilà une acquisition qui, au moins, ne sera pas discutée. Le Château de Versailles a préempté, lors de la vente Rouillac du 13 juin à Montbazon, le portrait, par Antoine-François Callet, de Charles Gravier, comte de Vergennes. Le tableau était resté dans la famille jusqu’à aujourd’hui, il a été adjugé 100 000 euros.

Antoine-François Callet fut un portraitiste renommé, peintre officiel de Louis XVI ; il réalisa aussi des décors, comme la coupole visible dans les salles d’objets d’art du Louvre récemment rouvertes (voir l’article). Il…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une plaque en émail de Jean II Pénicaud préemptée par le Louvre

Article suivant dans Brèves : Deux Restout pour Port-Royal