Contenu abonnés

Œuvres de Laurent Pécheux récemment acquises par des musées

19/8/12 - Acquisitions - Lyon, Dole, Turin, Ariccia, Rome - La lecture du catalogue de la rétrospective Laurent Pécheux (voir l’article) permet de découvrir plusieurs acquisitions, depuis 2008, d’œuvres de cet artiste dont nous n’avions pas eu connaissance et dont nous n’avons donc pas parlé. Cette exposition est l’occasion de revenir ainsi sur plusieurs de ces tableaux et dessins.


1. Laurent Pécheux (1729-1821)
Jacob reproche à Laban de lui
avoir donné Léa au lieu de Rachel
, 1762
Plume et encre de chine, lavis gris
rehauts de blanc - 49,2 x 37,2 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Lyon
Voir l´image dans sa page
2. Laurent Pécheux (1729-1821)
L’Annonciation
Lavis gris, pierre noire - 37 x 28 cm
Dole, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Dole
Voir l´image dans sa page

Deux musées français ont pu faire entrer chacun un dessin dans leurs collections.
Le premier (ill. 1) a été acheté par Lyon auprès de la galerie Terradès à Paris en 2008. Il s’agit soit d’une étude très poussée, soit d’un ricordo pour un tableau conservé au Musée des Hospices Civils de Lyon [1]. Le second est venu enrichir le Musée des Beaux-Arts de Dole en 2009, qui l’a acquis directement auprès d’une collection particulière. Cette Annonciation a appartenu à Philippe de Chennevières. Elle est sans doute préparatoire, malgré quelques différences, non à la toile de même sujet peinte pour la Collégiale de la ville comme on le pensait à l’origine, mais plutôt pour une autre Annonciation récemment réapparue, appartenant à une collection particulière, et montrée dans l’exposition.
Laurent Pécheux est un grand dessinateur. La plupart de ses œuvres graphiques, comme ces deux feuilles, sont exécutées à l’encre et au lavis, dans une technique très spontanée et très maîtrisée qui fait parfois penser au style de Nicolas Poussin ou de Charles Mellin. Ceci est particulièrement visible dans un dessin conservé au Palais Madame, lui aussi exposé actuellement à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.