Le Musée Unterlinden recherche des œuvres d’Otto Dix (1891-1969)

La Tribune de l’Art
Otto Dix (1891-1969)
La sorcière, 1932
Technique mixte sur panneau
100 x 70 cm
Dernière localisation :
collection particulière Stuttgart
Photo : D.R.
Voir l´image dans sa page

Dans le cadre de la préparation de l’exposition « Otto Dix et le Retable d’Issenheim » (08/10/2016 - 30/01/2017) et d’un catalogue de référence, le Musée Unterlinden de Colmar recherche sept œuvres du peintre allemand Otto Dix (1891-1969).
La découverte de ces œuvres enrichira le corpus de l’exposition consacrée à Otto Dix et à la réception du Retable d’Issenheim dans son œuvre.
Toutes documentations afférentes, telles que correspondances ou documents d’archives, sont également sollicitées ; en particulier celles concernant le séjour de l’artiste à Colmar.
N’hésitez pas à nous signaler si l’une des œuvres suivantes d’Otto Dix ou tout autre document concernant cet artiste, vous est connue (voir liste détaillée) :

1. La sorcière, 1932, 100 x 70 cm, technique mixte sur panneau, dernière localisation : collection particulière Stuttgart
2. Tentation de saint Antoine (sans tête de Christ), 1937, 42 x 40 cm
3. Orage au Monts des Géants, 1942, technique mixte
4. Nativité / Adoration sous la neige, 1943, technique mixte sur bois
5. Le camp de prisonniers à Colmar, 1945, crayon sur papier, 9,2 x 18,6 cm
6. Nativité, 1945, huile sur panneau, 98 x 79,5 cm, dernière localisation : collection particulière Essen
7. Ecce Homo I (Matth. 27,25), 1948, huile sur toile marouflée sur panneau aggloméré, 100 x 80 cm

Contacts :
Frédérique Goerig-Hergott, commissaire de l’exposition
Aude Briau, assistante scientifique
Musée Unterlinden
Place Unterlinden
F-68000 Colmar
Tél : +33 (0)3 89 20 15 52
fgoerig.hergott@musee-unterlinden.com
abriau@musee-unterlinden.com

Documents joints

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.