Contenu abonnés

Une donation Rouart au Petit Palais

28/3/21 - Acquisitions - Paris, Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris - Vingt ans après l’ouvrage pionnier qu’il consacrait à ses illustres aïeux peintres et collectionneurs alors largement oubliés - Une famille dans l’impressionnisme -, l’académicien Jean-Marie Rouart fait donation, sous réserve d’usufruit, de douze œuvres de ses arrière-grands-pères Henri Rouart et Henry Lerolle, de son père Augustin Rouart et de Maurice Denis, proche ami des familles Rouart et Lerolle, au Petit Palais. Une exposition-dossier leur sera consacrée du 29 mai au 3 octobre prochain, nouvelle consécration muséale de l’éminente dynastie de mécènes et d’artistes que le Musée de la Vie romantique [1], le Musée des Années Trente [2], le Musée Marmottan [3] et le Musée des Beaux-Arts de Nancy (voir l’article) ont contribué à remettre à l’honneur depuis une quinzaine d’années. Une dizaine de prêts ainsi que des archives familiales de Jean-Marie Rouart complèteront l’accrochage tout comme quelques œuvres des collections du musée liées au cercle artistique des Rouart, feuilles et toiles d’Edgar Degas - grand ami d’Henri et Alexis et maître d’Ernest -, d’Auguste Renoir - parrain de Julie Manet, l’épouse d’Ernest -, de Berthe Morisot et de Paule Gobillard - mère et cousine de Julie Manet. Une constellation complexe mêlant quatre générations que la biographie de David Haziot parue en 2012 - Le roman des Rouart - sut éclairer avec précision.


1. Henri Rouart (1833-1912)
Salon-atelier de la rue de Lisbonne, entre 1880 et 1884
Huile sur bois - 69 x 90 cm
Paris, Petit Palais (don sous réserve d’usufruit)
Musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Photo : Petit Palais
Voir l´image dans sa page

« C’est affolant ; du haut en bas, la maison est pleine de tableaux qui, dans toutes les pièces, garnissent les murs du plancher au plafond. Il n’y a plus une place de vide. C’est une profusion de merveilles. » Ainsi Paul Signac consignait-il dans son journal, en 1898, sa…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.