Juana Romani (1867-1923)

La Tribune de l’Art
Juana Romani (1869-1924)
Le Modèle
Huile sur toile - 81 x 66 cm
Courbevoie, musée Roybet-Fould
Photo : RMN-GP/M. Bellot
Voir l´image dans sa page

Dans le cadre d’une exposition monographique (prévue début 2019) sur la femme peintre d’origine italienne Juana Romani (1867-1923) au musée Roybet-Fould à Courbevoie, je serais redevable à toute personne qui pourrait m’aider à retrouver des tableaux de l’artiste ainsi que des œuvres ou documents en rapport avec l’artiste.

Sa carrière s’est déroulée à Paris mais elle a aussi exposé en province. Ses premières relations dans le milieu artistique sont les peintres Jean-Jacques Henner, Victor Prouvé, Carolus-Duran, le sculpteur Alexandre Falguière. Elle a pu être aussi liée à Raphaël Collin. Son réseau s’est ensuite forgé autour du peintre Ferdinand Roybet, avec le critique Armand Silvestre, l’homme d’affaires Angelo Mariani, l’éditeur et critique Gustave Goetschy, le photographe Antoine Lumière et la femme peintre Consuelo Fould.

Avec mes remerciements,

Marion Lagrange, maître de conférences en histoire de l’art contemporain (université Bordeaux Montaigne)
marion.lagrange@u-bordeaux-montaigne.fr

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.