Contenu abonnés

Deux nouveaux tableaux d’Ary Scheffer au Musée de la vie romantique à Paris

Didier Rykner
1. Ary Scheffer (1795-1868)
Portrait de la Princesse de Joinville
née Doña Francisca de Braganza

Huile sur toile - 144 x 94,5 cm
Paris, Musée de la Vie Romantique
© Musée de la Vie Romantique
Voir l´image dans sa page

16/6/05 - Acquisitions - Paris, Musée de la Vie Romantique - Méprisé par la critique moderniste du XXe siècle, Ary Scheffer a enfin repris la place que lui avaient accordée ses contemporains, celle d’un artiste de premier plan. On ne peut que se féliciter qu’un musée lui soit consacré, sur le lieu même de son atelier, et qu’il pratique une politique régulière d’acquisitions (voir brève du 7 avril 2003). Comme les autres grands peintres romantiques, Scheffer a pratiqué en parallèle l’Histoire et le portrait, profitant du succès de ses grandes compositions au Salon…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.