Catalogue raisonné des œuvres d’Aimée Brune née Pagès (1803-1866)

La Tribune de l’Art
Aimée Brune née Pagès (1803-1866)
La Fille de Jephté, 1846
Huile sur toile
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Michel Bourguet/Musée de Picardie
Voir l´image dans sa page

Dans le cadre de mon master histoire de l’art, sous la direction de Simon Texier à l’UFR des arts d’Amiens, je prépare un catalogue raisonné des œuvres d’Aimée Brune née Pagès (1803-1866).
Artiste du début du siècle, élève de Charles Meynier, qui fut, sous la Restauration, la Monarchie de Juillet puis le Second Empire l’une des femmes peintres les plus réussies et les plus respectées de l’époque. Elle exposa régulièrement au Salon sous son nom de jeune fille de 1822 à 1833, puis jusqu’en 1853, sous celui de son époux avec lequel elle collabore parfois. Sa pratique est éclectique par les sujets traités. Elle pratique conjointement l’art du portrait, la scène de genre sentimentale, la peinture religieuse et quelques rares tableaux d’histoire.
Un succès qui se mesure par la gravure de ses tableaux et l’obtention de médailles.

Je serai très reconnaissante à toute personne disposant de document ou d’information concernant Aimée Brune née Pagès (correspondance, élément biographique, etc...) de me contacter.

Julie Martins
julie.martins60@gmail.com

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.