Antoine Rivoulon (1810-1864)

La Tribune de l’Art
Antoine Rivoulon (1810-1864)
La première opération de la pierre faite par Germain Colot
en janvier 1474, au cimetière de Saint-Séverin
, vers 1850
Dessin à la mine de plomb, rehaussé de lavis brun,
de gouache bleue, rouge et verte et d’huile blanche sur papier
Dessin préparatoire au tableau éponyme détruit en 1870-1871
Photo : Thierry Zimmer
Voir l´image dans sa page

Achevant à l’heure actuelle la biographie et le catalogue raisonné de l’artiste, peintre et sculpteur, je suis à la recherche d’œuvres qui pourraient être conservées dans des collections particulières, Rivoulon ayant effectué beaucoup de portraits pour une clientèle privée dont peu d’exemplaires sont aujourd’hui repérés.
Peintre "académique", s’étant illustré dans les genres historiques, religieux et militaires, il fut aussi un sculpteur, ami d’Hippolyte Maindron, et tournant autour du grand cénacle de Victor Hugo : ses sculptures sont encore moins repérées. Il est amusant de signaler qu’en secondes noces, il épousa Emilie Sisley, soeur ainée d’Alfred qui rencontra sans doute ce beau-frère à la personnalité attachante.
Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante :

Thierry Zimmer
Conservateur général du patrimoine
Monuments historiques
Chargé des départements de la Seine-et-Marne et de la Seine-Saint-Denis Drac Île-de-France
45-47 rue le Peletier
75009 Paris
Tél : 01.56.06.50.47
Tél portable : 06.70.66.64.93
thierry.zimmer@culture.gouv.fr

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.