Contenu abonnés

Une vente Christie’s à Paris

16/5/22 - Marché de l’art - Paris - Si la vedette des ventes Christie’s Paris du 18 mai sera bien entendu le dessin de Michel-Ange (voir cet article), qui fait même l’objet d’une vente à lui tout seul, l’autre vacation est très riche, mêlant à la fois les dessins, les objets d’art, les sculptures et les peintures. Nous évoquerons ici certaines œuvres en nous intéressant comme à notre habitude à la qualité, pas forcément aux estimations, puisqu’il reste possible de collectionner à des prix raisonnables.


1. Pompeo Batoni (1708-1787)
Saint Louis de Gonzague
Sanguine - 19,4 x 17,1 cm
Vente Christie’s Paris le 18 mai 2022
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page
2. Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Chanteuse à genou tenant une partition
Pierre noire, sanguine, craie blanche -
49,3 x 37,9 cm
Vente Christie’s Paris le 18 mai 2022
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

C’est ainsi que parmi les dessins, nous retiendrons d’abord deux feuilles estimées raisonnablement : une sanguine (ill. 1) de Pompeo Batoni (5 à 7 000 €), dont les œuvres graphiques semblent curieusement mésestimées, alors que comme nous l’apprend un essai du catalogue de la rétrospective de la National Gallery (voir l’article), le peintre accordait une grande attention à cet aspect de son art. Cette sanguine, typique de ses dessins préparatoires, est une étude pour une toile représentant le saint jésuite Louis de Gonzague conservée en mains privées. Notons que le Louvre ne conserve en tout et pour tout que deux dessins de Batoni.
Le deuxième dessin (estimé 4 à 6 000 €) est une grande feuille de Luc-Olivier Merson (ill. 2) préparatoire pour La Musique au Moyen-Âge à l’Opéra Comique de Paris. Notons par ailleurs, pour le XIXe siècle, un dessin de Girodet-Trioson Le corps de Lausus rapporté à son père faisant partie d’une série exécutée à la fin de sa vie pour une illustration de l’Énéide, et une jolie aquarelle de Gustave Moreau.


3. Martin…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.