Sous le regard de Goethe. Deux siècles de dessins français des musées de Weimar Contenu abonnés


Paris, Musée Jacquemart-André. Du 14 mars au 4 juin 2006.

Après avoir recensé les tableaux français des XVIIe et XVIIIe siècles conservés en Allemagne, Pierre Rosenberg, aidé par Benjamin Perronnet et David Mandrella, s’est attaché à inventorier le fonds des dessins français de la même époque appartenant aux musées de Weimar1. Cela donne aujourd’hui une remarquable exposition au Musée Jacquemart-André. Les petites salles du Musée Jacquemart-André se prêtent bien aux présentations de dessin. L’atmosphère feutrée y est propice à la contemplation.

Une partie des œuvres exposées (environ vingt pour cent) appartenaient à Goethe lui-même et sont aujourd’hui conservées au Goethe-Nationalmuseum. L’écrivain conseilla également, à partir de 1776, le duc Charles-Auguste dans la formation de sa propre collection aujourd’hui au Schloßmuseum. Il achetait ce…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Saint-Gobain (1665-1937) : une entreprise devant l’Histoire

Article suivant dans Expositions : Deux expositions sur le cercle de George-Daniel de Monfreid : Louis Paul et Louis Bausil