Deux expositions sur le cercle de George-Daniel de Monfreid : Louis Paul et Louis Bausil Contenu abonnés


Ces dernières années, des expositions avaient été consacrées au renouveau artistique des années 1870-1914 en Languedoc-Roussillon, autour de la venue de George-Daniel de Monfreid au domaine de Saint-Clément1, et du foyer de l’abbaye de Fontfroide, dans lesquelles de nombreux artistes n’étaient représentés chacun que par deux ou trois œuvres. Désormais, des manifestations monographiques approfondissent le sujet, l’une sur Louis Paul à Béziers, l’autre sur les Bausil à Perpignan, en attendant Gustave Fayet peintre, qui sera étudié cet été au musée d’Elne (du 10 juin au 30 septembre 2006).

Louis Paul, peintre sculpteur céramiste
Béziers, Musée des Beaux-Arts, Hôtel Fabrégat, du 18 mars au 28 mai 2006
(Sauf exception, les œuvres citées sont conservées au musée de Béziers).

JPEG - 225 ko
1. Louis Paul (1854-1922)
Le Canal du midi à Béziers
Huile sur toile - 28 x 38,5 cm
Béziers, Musée des Beaux-Arts (achat en 2001)
Photo : Service de presse, Philippe Macia
Voir l'image dans sa page

A l’automne dernier, Nicole Riche, attachée de conservation au musée de Béziers, présentait une rétrospective du peintre pompier Joseph-Noël Sylvestre (voir l’article). Six mois plus tard, elle nous propose un autre travail scientifique remarquable, sur l’œuvre de Louis Paul (1854-1922), exact contemporain du précédent, mais à l’esthétique opposée puisque liée aux débuts de l’art moderne. Né à Béziers d’un père sculpteur reconnu localement, Louis Paul reçoit à Paris un double apprentissage, auprès de Jean-François MiIlet et à l’École des Beaux-Arts dans l’atelier de Cabanel. Cette formation lui permet de présenter au Salon des tableaux d’un académisme impersonnel, comme cette Femme aux oranges de 1891, ou ce Fumeur de kiff en 1890 à l’orientalisme convenu. Il sera aussi capable d’exécuter des fresques à l’église Saint-Jude de Béziers, des décors de maisons privées, des grands formats historiques ou d’actualité (Les évènements de 1907) et plusieurs tombes pour le cimetière Vieux.

JPEG - 69.5 ko
2. Louis Paul…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Sous le regard de Goethe. Deux siècles de dessins français des musées de Weimar

Article suivant dans Expositions : Rembrandt. Les dessins de Dresde