Redécouverte d’un Portrait de Jabach par Hyacinthe Rigaud


JPEG - 263.4 ko
Hyacinthe Rigaud (1659-1743)
Portrait d’Everhard Jabach
Huile sur toile - 81 x 64 cm
Vente Barcelone Balclis, 8/7/15
Photo : Cabinet Turquin

25/6/15 - Marché de l’art - Barcelone et Paris - La redécouverte spectaculaire du Portrait d’Everhard Jabach et de sa famille par Charles Le Brun acquis récemment par le Metropolitan Museum a permis de rappeler l’importance de ce banquier, grand amateur d’art, dont une grande partie des collections a été acquise par Louis XIV et est désormais conservée au Louvre.

Hyacinthe Rigaud représentera plusieurs fois Jabach. Le château de Bussy-Rabutin conserve un portrait à mi-corps, tandis que plusieurs autres le montrent en buste. Un exemplaire est conservé au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, d’autres sont notamment à Tournai, Berlin et Cologne1, tous d’ailleurs d’une composition différente.

C’est une nouvelle version provenant d’une collection espagnole que présente Stéphane Pinta, du cabinet Turquin, et qui passera en vente à Barcelone chez Balclis le 8 juillet 20152. La toile est visible exceptionnellement à Paris chez l’expert3 aujourd’hui et demain (25 et 26 juin).
Jabach y est représenté légèrement de trois-quarts, la tête tournée vers le spectateur alors que dans les autres tableaux il regarde vers la droite du tableau. Admirablement conservée, l’œuvre est d’une qualité tout à fait remarquable et constitue une spectaculaire redécouverte qui n’était connue que par une lithographie dans un catalogue de vente. Il s’agit peut-être du premier portrait de Jabach peint par Rigaud dont la commande est documentée en 1688.

Signalons pour ceux qui iraient voir ce tableau chez Éric Turquin qu’ils peuvent également s’arrêter à proximité, au 8 rue de Louvois, chez Hubert Duchemin, où le fils du galeriste, Ambroise Duchemin, présente sa première exposition d’œuvres du XIXe siècle. On y verra notamment un splendide ensemble de dessins d’Henri Lehmann, assemblés dans un même montage comme l’artiste aimait le faire.


Didier Rykner, jeudi 25 juin 2015


Notes

1Un bon état de la question est accessible sur Wikipedia.

2L’œuvre devait être vendue aux enchères en Espagne en mai, avant d’être retirée.

369 rue Sainte-Anne, 75002 Paris. Tél : 01 47 03 48 78.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un portrait de Louis XIII attribué au Maître des Cortèges

Article suivant dans Brèves : Une toile de Karl Girardet acquise par le Musée du Désert