Récentes acquisitions du Musée de la Vie Romantique Contenu abonnés


24/02/15 - Acquisitions - Paris, Musée de la Vie Romantique - Nous avions signalé la qualité de l’œuvre dans notre recension des expositions des galeristes en novembre dernier (voir la brève du 16/11/14) : l’esquisse préparatoire de Pierre-Claude-François Delorme à la coupole de l’église Notre-Dame-de-Lorette (ill. 1) vient d’être acquise auprès de la galerie Mendès par le Musée de la Vie Romantique.


JPEG - 228.2 ko
1. Pierre-Claude-François Delorme (1783-1859)
La Translation de la Maison de Lorette par les anges
Huile sur papier, marouflé sur toile - D. 58 cm
Paris, Musée de la Vie Romantique
Photo : Musée de la Vie Romantique
JPEG - 335.5 ko
2. Pierre-Claude-François Delorme (1783-1859)
La Translation de la Maison de Lorette par les anges
Peinture murale (état 24/2/15)
Paris, église Notre-Dame-de-Lorette
Photo : Didier Rykner

La Maison de Lorette est celle où naquit la Vierge Marie à Nazareth, où elle vécut, reçut l’annonciation de l’Ange Gabriel et où eut lieu l’Incarnation. La légende veut que, devant la conquête musulmane de la terre sainte, des anges enlevèrent cette maison pour la transporter en Dalmatie, puis quelques années plus tard la transférèrent à nouveau jusque dans la région d’Ancône où fut édifiée la basilique Notre-Dame-de-Lorette. C’est cet événement que montre la composition, dont l’essentiel est déjà trouvé, notamment le groupe central de la Vierge et des Vertus Théologales, la Foi, l’Espérance et la Charité. La coupole peinte est cependant différente par l’ajout de personnages : les angelots portant l’inscription qui volent au-dessus de la Vierge sont beaucoup plus nombreux, comme le sont les anges qui entourent la scène dans la partie inférieure de la peinture.
Comme une grande partie des peintures murales de l’église, la coupole de Delorme est en mauvais état (ill. 2), particulièrement les écoinçons qu’il peignit également et qui sont absents de l’esquisse. Une étude a eu lieu il y a plus de cinq ans, sans pour l’instant que cela ne débouche sur aucune…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Décès de Jean-François Barrielle

Article suivant dans Brèves : Deux nouveaux tableaux pour le Barber Institute