Décès de Jean-François Barrielle Contenu abonnés


24/2/15 - Disparition - Jean-François Barrielle est mort jeudi dernier, à l’âge de 63 ans, après avoir lutté longuement et pudiquement contre la maladie. Il était le directeur général de Hazan, maison d’édition spécialisée dans l’histoire de l’art (groupe Hachette) depuis 1998, après avoir œuvré chez Flammarion pendant quinze ans et avoir été lui-même auteur (La Vie et l’œuvre de Vincent Van Gogh chez Vilo en 1984). Il était aussi, quoiqu’il s’en défendait – ce qui n’étonnera pas ceux qui le connaissaient –, un spécialiste avisé de Mauperché et plus généralement de peinture et d’architecture de la période moderne.

Sans céder à l’exercice convenu de l’hagiographie ou à l’émotion, il est difficile d’occulter ici l’immense perte et l’immense peine que représente cet adieu. D’abord parce…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisition d’un carton de vitrail par le musée de Leyde

Article suivant dans Brèves : Récentes acquisitions du Musée de la Vie Romantique