Nouvelles acquisitions du département des sculptures du Louvre Contenu abonnés


15/3/08 – Acquisitions – Paris, Musée du Louvre – Nous suivons très régulièrement les acquisitions du département des sculptures du Musée du Louvre. Voici les plus récentes dont nous n’avons pas encore parlé. La politique d’achat, prioritairement tournée vers les pièces majeures de la sculpture française, tente parallèlement de combler ses lacunes pour les écoles étrangères.

JPEG - 38.4 ko
1. Jean de Liège (connu à partir de 1357-1381)
Homme accroupi (console), vers 1376
Marbre - 11 x 11, 7
Paris, Musée du Louvre
Photo : Musée du Louvre / P. Philibert
Voir l'image dans sa page


- Attribué à Jean de Liège, Homme accroupi, vers 1376 (ill. 1 ; achat 2007). Figure la plus importante, avec André Beauneveu, de la sculpture parisienne dans la seconde moitié du XIVe siècle, Jean de Liège est difficile à appréhender en raison des destructions qu’a subi son œuvre et de l’existence d’un important atelier. Beaucoup de fragments appartenant à des monuments plus grands, souvent funéraires, lui sont ainsi seulement « attribués ». La paternité de cette petite console anthropomorphe est donc basée sur des critères stylistiques. La physionomie du personnage, avec sa bouche aux lèvres pincées ou le dessin des yeux sans pupilles, rappelle celle d’autres œuvres données à l’artiste, comme la Vierge à l’Enfant du Musée Gulbenkian de Lisbonne.

JPEG - 37.1 ko
2. Souabe, vers 1520-1525,
entourage de Niklaus Weckmann
Sainte Catherine
Bois (tilleul) polychrome - 126,5 x 41,5 x 5 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Musée du Louvre / P. Philibert
Voir l'image dans sa page


- Souabe, entourage de Niklaus Weckmann, Sainte Catherine (ill. 2 ; achat 2007). En 2005, le Louvre avait acquisdeux bas-reliefs en bois représentant l’un le martyre de sainte Barbe, l’autre celui de sainte Catherine, provenant du sud de la Souabe et datés vers 1520. C’est une Sainte Catherine, de la même école et d’une datation proche, qui est entrée au musée en 2007, en provenance d’une collection particulière. Il s’agit également d’un relief qui…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Des acquisitions et une nouvelle attribution pour le Musée des Augustins

Article suivant dans Brèves : Les panneaux de Charles de Wailly restaurés