Récentes acquisitions de sculptures du Louvre Contenu abonnés


7/1/06 - Acquisitions - Paris, Louvre - Au delà des acquisitions spectaculaires comme le buste de Messerschmidt (voir brève du 27/1/05) ou la Vestale de Houdon (voir brève du 24/3/05), le département des sculptures mène une politique très diversifiée qui lui a permis de s’enrichir récemment de plusieurs œuvres remarquables. Certaines ont déjà fait l’objet d’articles ici-même : un bronze d’Edouard Gatteaux (brève du 8/5/04) ou le projet de Monument funéraire d’Augustin Pajou (brève du 27/12/04). Nous classons les autres ici par ordre chronologique d’exécution.

- Deux panneaux du Sud de la Souabe, datés des environs de 1520 et représentant des scènes de martyre (sainte Catherine et sainte Barbe ; ill. 1). Ces reliefs se rattachent à la production des années 1515-1525 en Haute Souabe et ont conservé leur polychromie originale1.

JPEG - 62.3 ko
1. Sud de la Souabe, vers 1520
Scènes des martyres de
sainte Catherine et sainte Barbe

Tilleul - 103 x 53 x 4 cm
(chaque panneau)
Paris, Musée du Louvre
Photo : Musée du Louvre
Voir l'image dans sa page
JPEG - 52.5 ko
1. Sud de la Souabe, vers 1520
Scènes des martyres de
sainte Catherine et sainte Barbe

Tilleul - 103 x 53 x 4 cm
(chaque panneau)
Paris, Musée du Louvre
Photo : Musée du Louvre
Voir l'image dans sa page

JPEG - 90.8 ko
2. Florence, vers 1500
Saint Jérôme
Terre cuite
Paris, Musée du Louvre
Photo : D. Rykner
Voir l'image dans sa page

- Un Saint Jérôme de l’école florentine (ill. 2) : cette terre cuite (qui avait appartenu au marchand François Heim) a été acquise auprès de la galerie Ladrière et fait actuellement l’objet d’une petite exposition-dossier dans la salle d’actualité du département des sculptures2. Elle s’apparente, par son style et sa technique, à un ensemble de statuettes exécutées à Florence autour de 1500. Deux Saint Jérôme faisant partie de ce groupe, l’un conservé au musée Horne de Florence, l’autre à Berlin (Staatliche Museen), peuvent lui être comparés. L’attitude du saint est semblable, le bras droit manquant devait être replié sur la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Victoire définitive des défenseurs de la citadelle de Vauban à Lille

Article suivant dans Brèves : Un dessin partagé entre les musées Van Gogh et Kröller-Müller