Des acquisitions et une nouvelle attribution pour le Musée des Augustins Contenu abonnés


15/3/08 – Acquisitions – Toulouse, Musée des Augustins – Malgré un budget d’acquisition réduit, le musée toulousain réussit à mener une véritable politique d’enrichissement de ses collections1 dont l’esquisse de Baccicio, entrée en 2006 (voir brève du 12/6/06), n’était qu’un élément. Voici les principales œuvres achetées ou offertes depuis 2005.

Le premier tableau dont nous parlerons, une Déposition (ill. 1) est dû à un peintre peu connu, Ferdinand Storm, dit Hernando Esturmio2. Cette toile permet d’évoquer les artistes flamands ayant travaillé en Espagne au XVIe siècle et pour qui Toulouse constituait une étape. Elle a été acquise en 2007 auprès de la Galerie Pardo à Paris.

JPEG - 104.3 ko
1. Ferdinand Storm,
dit Hernando Esturmio (vers 1500-1556)
La Déposition
Huile sur bois - 63 x 54 cm
Toulouse, Musée des Augustins
Photo : Daniel Martin
Voir l'image dans sa page
JPEG - 67.5 ko
2. Marguerite Gérard (1761-1837)
La Visite
Huile sur toile - 40,5 x 32,5 cm
Toulouse, Musée des Augustins
Photo : Daniel Martin
Voir l'image dans sa page

JPEG - 37.7 ko
3. Etienne Parrocel (1696-1775)
Saint François Régis intercédant
pour les pestiférés
, 1739
Huile sur toile - 57,5 x 34 cm
Toulouse, Musée des Augustins
Photo : Daniel Martin
Voir l'image dans sa page

La Visite (ill. 2) de Marguerite Gérard est typique des œuvres de la belle-sœur de Fragonard, auteur d’innombrables petits tableaux de genre inspirés à la fois des hollandais du XVIIe siècle et de Jean-Baptiste Greuze, traitant comme ce dernier de sujets édifiants. Certains personnages sont parfois repris presque à l’identique d’un tableau à l’autre, même lorsque le sujet est différent. Ainsi, la femme debout a une attitude à peu près semblable à celle d’une figure d’un tableau intitulé Le coucher des enfants3. Cette toile, achetée en 2005 à la galerie La Scala de Paris, est venue renforcer le fonds toulousain déjà riche en peintures françaises de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Plusieurs esquisses françaises des XVIIIe et XIXe siècles sont…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau et un dessin-empreinte de Gauguin acquis par le Getty

Article suivant dans Brèves : Nouvelles acquisitions du département des sculptures du Louvre