Les dernières acquisitions du Musée Crozatier Contenu abonnés


27/5/11 - Acquisitions - Le-Puy-en-Velay, Musée Crozatier - Réputé pour son caractère encyclopédique, le Musée Crozatier a enrichi ses collections, au cours de ces dernières années, par l’acquisition d’objets d’orfèvrerie, de sculptures et de peintures dus à des artistes qui virent le jour dans la région à défaut d’y avoir mené toute leur carrière. Le célèbre Pierre Julien tout d’abord, est originaire de Saint-Paulien ; son Buste d’enfant en hermès (ill. 1), exécuté en 1796, est venu compléter le fonds qui ne comportait pas d’œuvre en marbre du sculpteur, mais des esquisses et modèles en terre cuite et en plâtre. Seul portrait d’enfant connu et signé de Julien, ce buste est comparable à celui que Jean-Baptiste Houdon sculpta en 1788 de sa fille Sabine (Metropolitan Museum de New York). Il était resté invendu chez Sotheby’s Paris le 28 avril 2009 (estimation : 12 000/18 000 €) et acheté après la vente avec le soutien du FRAM Auvergne et du Conseil général de Haute-Loire. Le musée avait consacré en 2004, et en collaboration avec le Louvre, une exposition (voir l’article) à celui qui figea dans le marbre Jean de la Fontaine et Nicolas Poussin.


JPEG - 52.9 ko
1. Pierre Julien (1731–1804)
Buste d’enfant, 1796
Marbre - 31 x 18 cm
Le Puy-en-Velay, Musée Crozatier
Photo : Musée Crozatier
Voir l'image dans sa page
JPEG - 114.7 ko
2. Charles Maurin (1856-1914)
François-Rupert Carabin, sculpteur, 1892
Huile sur toile - 45 x37 cm.
Le Puy-en-Velay, Musée Crozatier
Photo : Musée Crozatier
Voir l'image dans sa page

Le Portrait de Carabin par Maurin (ill. 2) fut donné par la succession Carabin en 2005. Il rappelle l’amitié qui lia le sculpteur Rupert Carabin (1862-1932) et Charles Maurin, ce « symboliste du réel » auquel le Musée Crozatier, qui conserve de lui un bel ensemble de dessins, de gravures et de peintures, consacra une exposition en 2006 (voir l’article sur le catalogue).
Séduit par la Bretagne, Charles Cottet observe d’un œil ponot la dure vie des pêcheurs dans un fameux triptyque…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisition d’un tableau de Jan Steen par le Mauritshuis

Article suivant dans Brèves : Une arcade des Tuileries remontée au Louvre