La Madone aux oeillets restera à la National Gallery de Londres Contenu abonnés


JPEG - 99 ko
Raphaël (1483-1520)
La Madone aux œillets, vers 1506-1507
Huile sur panneau - 27,9 x 22,4 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
Voir l'image dans sa page

14/2/04 – Acquisition – Londres, National Gallery – La Madone aux œillets de Raphaël (ill.), convoitée par le Getty Museum et que la National Gallery tentait d’acheter (voir nos brèves des 17/7/03, 8/8/03, 27/8/03) restera finalement à Londres, sans même que la propriété du tableau en soit partagée avec le musée américain comme il en fut un temps question (voir brève du 28/11/03).
Le prix est en lui même une bonne surprise pour le musée londonien puisque son propriétaire, le duc de Northumberland, a accepté un prix de 22 millions de livres au lieu des 29 millions envisagés à l’origine.
Londres étant à deux heures et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisition d’un portrait de femme d’Ambrosius Benson par le Saint Louis Art Museum

Article suivant dans Brèves : Faut-il reconstruire les Tuileries ?