Dessins de Honthorst acquis par les musées


9/6/15 - Acquisitions - Plusieurs musées - Nous avions dit, en novembre dernier (voir la brève du 16/11/14), lorsque nous avions parlé de la vente d’un ensemble exceptionnel de dessins de Gerrit van Honthorst chez Saint-Honoré Art Consulting, que nous reviendrions rapidement et en détail sur les achats par des musées. Nous avons cependant préféré attendre que toutes ces acquisitions soient finalisées avant d’en parler ici. Voilà qui est fait. Fort heureusement, deux institutions parisiennes ont pu acquérir des œuvres importantes : l’École nationale supérieure des beaux-arts d’une part, où Emmanuelle Brugerolles, qui n’avait pourtant pas suffisamment de moyens avec son association des amis, a tout de même réservé immédiatement un des plus beaux dessins, et a trouvé ensuite rapidement le financement nécessaire ; et la fondation Custodia, dont on connaît l’inlassable activité sous la direction de Ger Luijten.


JPEG - 208.9 ko
1. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Diane et ses nymphes avec un amour
Pierre noire, plume et encre brune, lavis
d’encre grise, craie blanche - 28,8 x 25,1 cm
Paris, École nationale supérieure des beaux-arts
Photo : Saint Honoré Art Consulting
JPEG - 120.7 ko
2. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Diane et ses nymphes, 1650
Huile sur toile - 199 x 269 cm
Hillerod, Château de Frederiksborg
Photo : D. R.

Le dessin acquis par l’Ensba représente Diane et les Nymphes (ill. 1). Il est d’une composition proche d’un tableau (en largeur) commandé par le roi du Danemark Christian IV pour le château de Frederiksborg où il est aujourd’hui toujours conservé (ill. 2).


JPEG - 158.5 ko
3. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
L’Eau
Pierre noire, sanguine, plume et encre brune,
lavis gris, rehaussé de gouache blanche - 38,5 x 25,1 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Saint Honoré Art Consulting
JPEG - 150.3 ko
4. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
L’Air
Pierre noire, plume et encre brune,
lavis gris, rehaussé de gouache blanche - 38,7 x 25,6 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Saint Honoré Art Consulting

JPEG - 161.8 ko
5. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
La Terre
Pierre noire, plume et encre brune,
lavis gris, rehaussé de gouache blanche - 38,7 x 25,2 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Saint Honoré Art Consulting
JPEG - 152.4 ko
6. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Le Feu
Pierre noire, plume et encre brune,
lavis gris, rehaussé de gouache blanche - 38,6 x 26,3 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Saint Honoré Art Consulting

Quant à la Fondation Custodia, elle s’est enrichie de quatre feuilles représentant Les Quatre Éléments (ill. 3 à 6). On ne sait pas si elles préparent des compositions peintes.


JPEG - 216.2 ko
7. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Diane et ses nymphes recevant des présents d’un satyre
Pierre noire, plume et encre brune, craie blanche - 23,7 x 20,4 cm
Washington, National Gallery of Art
Photo : Saint-Honoré Art Consulting
JPEG - 272.3 ko
8. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Diane recevant des présents d’un satyre,
appuyée sur une pierre et entourée de ses nymphes

Pierre noire, grise, plume et encre noire, craie blanche,
rehaussé de gouache blanche - 25,3 x 38,8 cm
Washington, National Gallery of Art
Photo : Saint-Honoré Art Consulting

Aux États-Unis, quatre musées ont acheté des dessins de Honthorst. Deux sont entrés à la National Gallery de Washington et représentent le même sujet : Diane et ses nymphes recevant des présents d’un satyre (ill. 7 et 8) mais dans deux techniques différentes. Le premier est uniquement dessiné à la plume, tandis que le second, avec davantage de personnages, est beaucoup plus élaboré, à la plume, au lavis et aux rehauts de blanc.


JPEG - 166.1 ko
9. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Le Christ au Jardin des Oliviers
Pierre noire, plume et encre brune,
lavis gris, craie blanche - 31,3 x 23,4 cm
Chicago, Art Institute
Photo : Saint Honoré Art Consulting
JPEG - 292.5 ko
10. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Jeune femme portant une couronne de fleurs assise
à côté d’un berger tenant un luth, portraits présumés
de Frédéric V et d’Elisabeth Stuart

Pierre noire, lavis gris, plume et encre brune, pinceau et
encre brune, craie blanche - 25,3 x 38,8 cm
New York, Pierpont Morgan Library
Photo : Saint Honoré Art Consulting

L’Art Institute de Chicago a acquis l’un des deux seuls dessins religieux de l’ensemble, une belle feuille représentant le Christ au jardin des Oliviers (ill. 9), tandis que la Pierpont Morgan Library à New York s’est enrichie d’une scène figurant probablement Frédéric V et Elisabeth Stuart (ill. 10). C’est ainsi que l’artiste a représenté plusieurs fois ce couple et qu’il a notamment peint un tableau, aujourd’hui perdu, montrant Frédéric sous les traits d’un berger, et Elisabeth en Flore, pour lequel ce dessin est peut-être une étude préparatoire.


JPEG - 197 ko
11. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Mars et Vénus dans un paysage, avec un amour
chevauchant un chien

Pierre noire, plume et encre brune, lavis gris, rehaussé
de gouache blanche, sur un papier gris-brun - 26,7 x 24,1 cm
Los Angeles, County Museum of Art
Photo : Saint Honoré Art Consulting
JPEG - 98.1 ko
12. Gerrit van Honthorst (1592-1656)
Mars et Vénus dans un paysage, avec un amour
chevauchant un chien

Huile sur toile - 152,5 x 127 cm
Vente Sotheby’s New York 19/5/1994
Localisation actuelle inconnue
Photo : Sotheby’s

Enfin, le Lacma a eu le nez creux en acquérant Mars et Vénus dans un paysage, avec un amour chevauchant un chien car il s’est avéré, ce qui n’a été découvert qu’après l’exposition et la vente, que cette feuille est un rare exemple d’un dessin préparatoire à une peinture connue, celle-ci étant passée en vente chez Sotheby’s en 1994 (ill. 12).
Presque tous les autres dessins (huit étaient hors catalogue) ont été vendus à des collections particulières, dont quelques-unes sont françaises, les autres se partageant entre le reste de l’Europe et les États-Unis.


Didier Rykner, mardi 9 juin 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux statues de la Renaissance pour le musée de Toul

Article suivant dans Brèves : Disparition de Carmen de Tommaso (Carven)