Comme chaque année, les dessins font salon au palais Brongniart


JPEG - 60.7 ko
1. Théodore Chasseriau (1819-1856)
Saint Philippe baptisant l’eunuque
de la reine d’Ethiopie
, 1854
Gouache et rehauts d’huile sur pierre noire,
sur papier marouflé sur toile - 80,5 x 36,2 cm
Galerie Normand
Photo : Galerie Normand

L’éternel refrain sur la morosité du marché de l’art n’est plus vraiment de mise en ce début de 2014. Après une foire de Maastricht très active, où les ventes - y compris aux musées - ont été particulièrement nombreuses, le Salon du Dessin était inauguré hier dans une atmosphère qui n’était pas moins bonne. Beaucoup de points rouges fleurissaient sur tous les stands, dont la plupart n’étaient pas là à l’ouverture, signe que les œuvres avaient bien été vendues sur la foire, et non avant.

Pour cette recension, nous avons décidé, un peu arbitrairement, de nous limiter à reproduire quelques feuilles spectaculaires, par leur taille comme par leur traitement. Et à notre habitude, nous ne nous arrêterons pas uniquement aux grands noms mais nous retiendrons également des artistes moins connus.
L’une des plus belles œuvres du salon se trouve à notre avis sur le stand de la galerie Normand. Il s’agit d’une étude préparatoire de Chassériau (ill. 1), dans une technique mixte sur papier marouflé sur toile, pour le décor de la chapelle de l’église Saint-Roch.

Si beaucoup d’exposants se retrouvent d’une année sur l’autre, certains exposent pour la première fois ici. C’est le cas de Nathalie Motte dont le stand est d’une grande qualité et dont on retiendra ici, bien qu’elle l’ait déjà montrée avec un fonds de dessins de cet artiste1, une feuille de Jean-Claude Naigeon Alexandre rend les honneurs à la dépouille de Darius.
La galerie David Tunick, de New York, est également une nouvelle venue, et si elle présente un beau dessin de Van Gogh (La Plaine de la Crau), nous nous distinguerons en lui préférant celui de Charles-Louis Müller représentant André Chénier et préparatoire à son célèbre tableau de Versailles (déposé à Vizille) l’Appel des…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Marché de l’art : Cette année, la sculpture est reine à Maastricht

Article suivant dans Marché de l’art : La XXVIIe Biennale des antiquaires