Claude Guéant a-t-il obtenu un certificat d’exportation pour ses tableaux ? Contenu abonnés


JPEG - 290.1 ko
Andries Van Eertvelt (1590-1652)
La Bataille de Lépante, 1640
Huile sur toile - 88,7 x 169 cm
Vendu par Sotheby’s à Amsterdam 168 750 € (frais inclus)
le 18/5/10
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

Après les révélations du Canard Enchaîné du 30 avril, tous les journaux, dubitatifs, se posent la question : Claude Guéant a-t-il pu vendre deux tableaux de marine par le peintre flamand (assez peu connu) Andries Van Eertvelt pour 500 000 € ? Si l’on regarde les prix récemment obtenus en vente publique, il semble qu’aucune œuvre de cet artiste n’ait atteint en vente publique plus de 170 000 € (ill.). Cela ne veut pas dire, cependant, que l’on puisse exclure complètement que l’ancien ministre ait cédé deux tableaux à ce prix, en privé, à supposer qu’ils soient particulièrement beaux…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Musées : la politique des quotas ?

Article suivant dans Éditorial : La nouvelle féodalité